Linkebeek – "Trop fou pour en parler"

La désignation d’Yves Ghequiere comme candidat bourgmestre de Linkebeek est un événement “trop fou pour en parler” a affirmé mercredi après-midi la ministre flamande des Affaires Intérieures Liesbeth Homans (N-VA), interrogée au parlement flamand au sujet de l’arrêt du Conseil d’Etat qui a confirmé la non-nomination de Damien Thiéry. Mme Homans a précisé qu’elle examinerait la candidature d’Yves Ghequiere au poste de bourgmestre “comme elle examine chaque acte de candidature de bourgmestre”.
Mais la ministre des Affaires intérieures flamandes juge que le fait qu’Yves Ghequiere soit à présent proposé comme candidat à la nomination “est trop fou pour en parler. Je l’ai proposé il y a plus d’un an, et il a alors refusé d’être nommé. Tout tourne autour de l’ego de Damien Thiéry”, a-t-elle commenté, interrogée par Willy Segers (N-VA). Pour Liesbeth Homans, si Yves Ghequiere avait alors accepté sa proposition, tout ce qui s’est passé par la suite n’aurait pas été nécessaire.
“Mais M. Thiéry conçoit peut-être enfin après neuf ans, qu’il ne doit pas se tourner vers le Conseil d’Etat, qu’il a fait marche arrière et qu’il doit suivre les règles de la Flandre”, a-t-elle encore dit.
Le Conseil d’Etat a confirmé pour la troisième fois, lundi, la non-nomination de Damien Thiéry comme bourgmestre de Linkebeek. La majorité francophone a décidé depuis lors de soutenir la candidature d’Yves Ghequiere à cette fonction.

Partager l'article

01 février 2017 - 18h35