Linkebeek – "Trop fou pour en parler"

La désignation d’Yves Ghequiere comme candidat bourgmestre de Linkebeek est un événement « trop fou pour en parler » a affirmé mercredi après-midi la ministre flamande des Affaires Intérieures Liesbeth Homans (N-VA), interrogée au parlement flamand au sujet de l’arrêt du Conseil d’Etat qui a confirmé la non-nomination de Damien Thiéry. Mme Homans a précisé qu’elle examinerait la candidature d’Yves Ghequiere au poste de bourgmestre « comme elle examine chaque acte de candidature de bourgmestre ».
Mais la ministre des Affaires intérieures flamandes juge que le fait qu’Yves Ghequiere soit à présent proposé comme candidat à la nomination « est trop fou pour en parler. Je l’ai proposé il y a plus d’un an, et il a alors refusé d’être nommé. Tout tourne autour de l’ego de Damien Thiéry », a-t-elle commenté, interrogée par Willy Segers (N-VA). Pour Liesbeth Homans, si Yves Ghequiere avait alors accepté sa proposition, tout ce qui s’est passé par la suite n’aurait pas été nécessaire.
« Mais M. Thiéry conçoit peut-être enfin après neuf ans, qu’il ne doit pas se tourner vers le Conseil d’Etat, qu’il a fait marche arrière et qu’il doit suivre les règles de la Flandre », a-t-elle encore dit.
Le Conseil d’Etat a confirmé pour la troisième fois, lundi, la non-nomination de Damien Thiéry comme bourgmestre de Linkebeek. La majorité francophone a décidé depuis lors de soutenir la candidature d’Yves Ghequiere à cette fonction.

Partager l'article

01 février 2017 - 18h35