Ligue des Champions – "Dominer et contrôler" le match

L’entraineur portugais du FC Porto, Nuno Espirito Santo, a indiqué lundi que son équipe comptait bien quitter la Belgique à l’issue du match de mardi avec les trois points de la victoire en poche, en vue d’atteindre à l’issue de la phase de poules les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Pour le moment, Porto n’a pris qu’un point dans le groupe G. Le club a fait un nul 1-1 contre Copenhague le premier jour, avant de s’incliner 1-0 à Leicester. Porto veut donc remettre les choses au point mardi au stade Jan Breydel. « Il s’agira d’un match très important, nous voulons concrétiser nos ambitions. J’ai une équipe jeune, mais faite de joueurs qui veulent tous atteindre quelque chose. Nous voulons dominer et contrôler le match contre le Club de Bruges. J’ai pleinement confiance en mon équipe. Nous ne sommes pas en position de force, nous le savons bien, avec seulement un point derrière notre nom au classement du groupe, mais nous nous approchons de plus en plus de notre meilleur niveau. J’ai 26 joueurs sur qui je peux compter. Je ne veux pas donner d’équipe définitive. J’attendrai l’entrainement de ce soir avant de prendre une décision », a expliqué le coach lundi.
En deux matches dans le groupe G, le Club de Bruges n’a pas marqué une seule fois, mais a encaissé 7 buts. De quoi penser qu’il sera une proie facile pour Porto.
« Je ne pense pas que nous aurons une partie facile ici », a tempéré Nuno Espirito Santo, « même si les chiffres sont durs pour nos adversaires ». « En Champions League, il n’y a pas de petites équipes. Chaque match est difficile, dans cette compétition. Nous devons pouvoir croire en nous, et y aller pour la victoire ».
« Je pense bien que nous pouvons décrocher un bon résultat », a indiqué quant à lui le défenseur Ivan Marcano. « Cela ne veut pas dire que je sous-estime Bruges. Je pense que ce sera difficile de les affronter, mais j’estime que nous sommes quand même un peu plus forts. Qu’ils n’aient pas encore marqué ne signifie pas qu’ils sont mauvais. Je pense que nous serons bien occupés, dans le secteur défensif. »
La dernière fois que le Club de Bruges avait affronté Porto à domicile, c’était le 8 novembre 1972, et les Brugeois s’étaient imposés 3-2.

Partager l'article

17 octobre 2016 - 20h20