L'ex-cycliste Bradley Wiggins se casse une jambe à la télévision

Tout juste retraité, Bradley Wiggins se faisait une joie de participer à une émission de télévision consacrée au saut à skis, mais l’aventure a tourné court dimanche lorsque le champion cycliste britannique s’est cassé la jambe. Le quintuple médaillé d’or olympique, âgé de 36 ans, s’est dit « dégoûté » de devoir quitter l’émission « The Jump » après s’être blessé lors d’un entraînement.
« Ce n’est pas une grosse fracture, je n’ai pas besoin de plâtre, seulement de repos », a tweeté le vainqueur du Paris-Nice 2012, qui a participé aux quatre premiers épisodes du show, actuellement en cours de diffusion sur Channel 4.
« Bradley s’est blessé à la jambe à l’entraînement et, même s’il avait envie de continuer, il ne fera plus partie de l’émission après les quatre premiers épisodes », a confirmé un porte-parole de la chaîne.
Wiggins, qui s’attend à une période de trois à six semaines de convalescence, est la dernière victime en date de cette émission qui consiste à faire sauter des célébrités et ex-stars du sport d’un tremplin de ski.
L’année dernière, l’émission avait fait de sérieux dégâts avec sept abandons et plusieurs blessures graves. La gymnaste Beth Tweddle, médaillée olympique à Londres 2012, avait dû être opérée des cervicales après avoir chuté à l’entraînement.
L’ancienne nageuse olympique Rebecca Adlington, s’était, elle, blessée à l’épaule à l’atterrissage d’un saut et avait qualifié la douleur de « pire qu’un accouchement ».
Le quotidien The Guardian avait conclu à l’époque que « The Jump » était « l’émission la plus dangereuse du paysage audiovisuel britannique ».

Partager l'article

14 février 2017 - 07h45