Les planches de "La vie sexuelle de Tintin" vendues pour plus de 22.000 euros

Une vingtaine de peintures et de planches originales réalisées par Jan Bucquoy sur la vie sexuelle de Tintin ont été vendues mardi en fin d’après midi, à la salle de ventes du Béguinage située rue Haute à Bruxelles, pour un montant total de plus de 22.000 euros. L’étoile mystérieuse a été l’oeuvre vendue au prix le plus élevé, à savoir 2.200 euros. Faute de financement public, les fonds récoltés serviront à produire « Liège-Bastogne-Liège », la suite de son film « Camping Cosmos » sur les mœurs des Belges.
Jan Bucquoy veut souligner à travers son art de la provocation les liens historiques que la Ville de Bruxelles entretient avec la liberté d’expression. Il aime rappeler que Marx, Victor Hugo ou encore Rimbaud se sont réfugiés par le passé à Bruxelles pour écrire. Jan Bucquoy dénonce par ailleurs les influences d’Hergé, le dessinateur de Tintin, et son passé de collaborateur au journal Le Soir dans les années 40, sous l’occupation nazie.
Cette collection a été initiée il y a près de 30 ans. La bande dessinée « La vie sexuelle de Tintin » a été publiée par Jan Bucquoy en 1993.

Partager l'article

12 octobre 2016 - 08h00