Les joueurs de jeux vidéo, nouvelles célébrités planétaires

Ils sont suivis par des millions de personnes et empochent des fortunes avec une simple manette: les stars des jeux vidéo ont accédé au rang de célébrités mondiales et sont la grande attraction du salon E3 de Los Angeles. Comme chaque année, la grand-messe du jeu vidéo, qui a ouvert ses portes mardi, regorge de nouveaux blockbusters et d’innovations censées révolutionner le monde des « gamers » comme la réalité virtuelle ou le streaming. Mais l’édition 2016 de l’Electronic Entertainment Expo consacre surtout l’émergence de ces célébrités d’un nouveau genre dont les performances accomplies dans des jeux vidéo sont diffusées, avidement suivies ou commentées sur les sites Twitch ou YouTube Gaming. « Il y a des centaines de millions d’utilisateurs qui regardent des jeux vidéos tous les mois », dit à l’AFP Ryan Wyatt, en charge de ce nouveau secteur chez YouTube, en marge du salon E3.

Même ce responsable ne peut cacher sa surprise « que cela soit devenu si important ». YouTube Gaming, un dérivé du site de partage de vidéos en ligne conçu spécialement pour les « gamers », n’a été lancé qu’en août dernier sur le net et sur des applications pour mobile. Mais des milliards d’heures de retransmission de jeux vidéo y sont déjà visionnées chaque mois et ce nombre ne fait que grossir, assure M. Wyatt. Pour maintenir l’élan, YouTube fait tout pour mettre en valeur ces joueurs qui créent du contenu en s’adonnant à leur passion. La priorité est donnée aux personnalités à même de captiver le public en ligne par leurs performances de « gamers », mais également avec des traits d’humour et d’esprit ou leurs commentaires. « Ce sont des superstars à part entière, des célébrités », estime M. Wyatt.

L’année dernière, le magazine Variety avait publié un sondage montrant que les stars de YouTube avaient, sur les adolescents, la même influence que celle attribuée aux célébrités d’Hollywood. « Ils transcendent totalement l’industrie du jeu vidéo », affirme M. Wyatt. Plus de 45 millions de personnes sont ainsi abonnés à la chaîne YouTube de l’humoriste et « gamer » PewDiePie. Twitch.tv, qui est détenu par Amazon, permet lui aux internautes de diffuser des parties de jeux vidéo et d’entrer en contact avec des éditeurs du secteur et des annonceurs pour nouer d’éventuels partenariats. Plus de 20.000 personnes ont participé en 2015 à une réunion de « diffuseurs » et d’éditeurs de jeux vidéo organisée par Twitch et près de 2 millions l’ont suivie en ligne, affirme la société. « De manière générale, l’audience grimpe en flèche », assure à l’AFP un porte-parole de Twitch. « Nous franchissons des étapes chaque année et il n’y aucun signe de ralentissement ». Certains « gamers » vedettes sur Twitch affichent des revenus à six chiffres et sont guettés par des fans prêts à affronter de longues files d’attente pour leur demander selfies et autographes.

C’est une sorte de « démocratisation de la célébrité », résume Andrew House, un des dirigeants de l’éditeur de jeux vidéos Sony Interactive Entertainment. « Pour le dire clairement, il était temps », dit-il à l’AFP. « C’est formidable d’avoir des visages et des personnalités pour incarner l’industrie » du jeu vidéo, ajoute-t-il. C’est aussi un bon filon pour les éditeurs: plus les gens regardent des retransmissions de jeux vidéos plus ils sont enclins à les acheter. Le géant de la distribution en ligne Amazon avait eu le nez creux en s’emparant de Twitch en 2014 pour lequel il avait déboursé près d’un milliard de dollars, soit une des ses acquisitions les plus onéreuses.

Ce nouveau segment a par ailleurs renforcé les bases de la communauté des « gamers ». Pendant le salon E3, YouTube Gaming abrite ainsi une « bataille des bandes annonces » invitant des internautes à voter pour le clip de leur choix annonçant la sortie d’un nouveau jeu. La bande-annonce du jeu de guerre « Battlefield 1 » d’Electronic Arts a ainsi attiré plus de 5 millions de curieux sur YouTube dans les 24 heures ayant suivi sa mise en ligne.

Partager l'article

16 juin 2016 - 12h55