facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les Francofolies de Spa se clôturent avec une fréquentation en hausse

Malgré la menace terroriste et un samedi pluvieux, les organisateurs des Francofolies de Spa, dont c’est le dernier jour samedi, estiment à 180.000 le nombre de festivaliers qui ont foulé les rues de la ville d’eau durant cinq jours. Ils étaient 170.000 en 2015. Marc Radelet, le responsable presse du festival, se dit plutôt satisfait du bilan. Les organisateurs estiment que 180.000 personnes ont participé aux festivités. « Si tout se passait normalement, ce ne serait pas très folichon. Mais en prenant en compte la peur des gens et les répercutions de cette peur sur tous les événements culturels ou festifs, on n’a vraiment pas à se plaindre », explique-t-il.
Des mesures de sécurité particulières ont été prises par la ville. « Plusieurs policiers et militaires sont présents sur le site, ce qui a tendance à impressionner et refroidir le public », estime M. Radelet. « Heureusement et contrairement à certaines autres années, aucun incident n’est à déplorer. Tout s’est passé dans une bonne ambiance et les gens ont été très conciliants par rapport à la sécurité. »
Marc Radelet affirme néanmoins que certains riverains et commerçants étaient déstabilisés par toutes les mesures prises. La ville n’était par exemple accessible en voiture qu’entre 05h00 du matin et midi, et le site n’était accessible que par cinq points d’entrée très contrôlés. « Je pense qu’ils ont été inquiets des rumeurs qui pouvaient circuler au sujet de certaines restrictions. Mais il faut bien savoir que ce n’est pas le festival qui a choisi toutes ces mesures. C’était des décisions prises par la ville et l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM). Il ne faut pas oublier qu’on est à un niveau 3 de menace, il faut vivre avec et s’adapter. Et finalement, je pense que les militaires et policiers, en plus des mesures de sécurité, rassurent plutôt les gens, même si c’est surprenant », témoigne M. Radelet.
Samedi soir, Puggy et le Grand Jojo clôtureront le festival dans le Village Francofou.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Manafort, ancien chef de campagne de Trump, ne viendra finalement pas mercredi au Congrès

La commission de la Justice du Sénat américain a renoncé à convoquer à une audition publique mercredi l’ancien président de l’équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, dans le cadre de son enquête sur les présumées ing lire plus

Belga

26 juillet 2017 Centrafrique: deux Casques bleus marocains tués dans une embuscade

Deux Casques bleus, membres de la Minusca, la « Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique », ont été tués mardi après-midi dans une embuscade à Bangassou, a annoncé la mission onusienne dans la soir lire plus

Belga

26 juillet 2017 France: les incendies destructeurs se poursuivent dans le sud-est, surtout dans le Var

Les incendies qui touchent depuis lundi le sud-est de la France et l’île de Corse ont déjà ravagé 4.000 hectares et blessé près d’une trentaine de secouristes. Ils se poursuivaient mardi, de manière contenue à de nombreux endroits, la situation lire plus

Belga

26 juillet 2017 Décès de la "Lady Blue Eyes" Barbara, veuve de Frank Sinatra

Barbara Sinatra, la veuve du légendaire chanteur et acteur américain Frank Sinatra, est décédée mardi à l’âge de 90 ans. Elle s’est éteinte, entourée de sa famille et d’amis, dans sa maison de Rancho Mirage, en Californie, a indiqu lire plus

Belga

26 juillet 2017 Quasi-unanimité au Congrès américain pour de nouvelles sanctions contre la Russie

La chambre basse du Congrès des Etats-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère à Moscou mais aussi en Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes. La lire plus

Belga

26 juillet 2017 Conflit en Syrie – Trump n'est "pas un fan" d'Assad, qui devra répondre d'avoir "gazé" sa population

Le président des Etats-Unis Donald Trump a affirmé mardi qu’il n’était « pas un fan » de son homologue syrien Bachar al-Assad et promis qu’il répondra de ses crimes « horribles », notamment pour avoir « gazé » sa population aux armes chimiques. En recevant à la Ma lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/