Le réacteur nucléaire israélien rebaptisé au nom de Shimon Peres

Le réacteur nucléaire en Israël sera rebaptisé au nom de Shimon Peres, considéré comme le « père » du nucléaire israélien, a annoncé dimanche un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Le centre nucléaire de Dimona sera rebaptisé au nom de Shimon Peres qui a tant oeuvré pour que ce centre important pour la sécurité d’Israël voie le jour », explique le texte.
M. Netanyahu a informé le gouvernement israélien de sa décision lors du conseil des ministres hebdomadaire, selon le communiqué.
Shimon Peres, décédé le 28 septembre à l’âge de 93 ans, est connu pour ses efforts en faveur de la paix avec les Palestiniens, mais aussi pour son rôle de « père » du programme nucléaire israélien.
Dans les années 50, il a joué un rôle clé dans le développement des capacités nucléaires israéliennes, en concluant un accord secret avec la France qui a abouti à la construction du réacteur nucléaire de Dimona dans le désert du Néguev, devenu opérationnel vers 1962.
Israël est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient mais l’Etat hébreu a toujours entretenu l’ambiguïté sur cette question en refusant de confirmer détenir un arsenal atomique.
En lui rendant hommage après l’annonce de son décès, M. Netanyahu avait fait allusion à la contribution de Peres au programme nucléaire en le qualifiant de « champion de la défense d’Israël dont il a renforcé les capacités de multiples manières ».

Partager l'article

09 octobre 2016 - 18h35