Le rappeur Kendrick Lamar s'en prend à Trump dans une nouvelle chanson

Le rappeur Kendrick Lamar, une des voix les plus saluées de la hip-hop, s’en prend dans une nouvelle chanson au président américain Donald Trump ainsi qu’à d’autres stars du rap. Le Californien évoque à la fin de son morceau la date du 7 avril, laissant entendre qu’il pourrait sortir ce jour là d’autres chansons, voire un nouvel album.
Son nouveau morceau sorti jeudi, « The Heart Part 4 », dure cinq minutes et est mené à un rythme dense par une simple ligne de basse, qui contraste avec ses précédents morceaux plus éclectiques, marqués par de multiples influences musicales.
L’artiste lauréat de plusieurs Grammys en 2016, et dont l’album de 2015 « To Pimp a Butterfly » a été encensé, dépeint dans sa chanson une monde sombre: « le monde entier devient fou » (« The whole world goin’ mad »).
Le chanteur y qualifie Donald Trump d’idiot (« chump ») et fait allusion aux contacts présumés l’an dernier de ses proches avec des responsables russes.
Il rappelle aussi que Trump a gagné la présidentielle en nombre de grands électeurs mais qu’il a remporté moins de voix que sa rivale démocrate Hillary Clinton.
Mais plus atypique de la part du chanteur de 29 ans, beaucoup de sa chanson « The Heart Part 4 » vante ses qualités de rappeur et lance des piques à d’autres rappeurs comme Drake, suggérant qu’il est surfait.
Si Lamar publie un nouvel album le 7 avril, il sortirait une grosse semaine avant sa participation au festival de Coachella, en Californie.

Partager l'article

24 mars 2017 - 22h15