facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le plus grand festival du film d'Asie à l'épreuve du boycottage

Le Festival international du film de Busan (Biff) s’ouvre jeudi en Corée du Sud dans l’ombre d’une querelle persistante sur la liberté artistique et du boycottage de grands réalisateurs locaux, menaçant la réputation même du premier rendez-vous du cinéma d’Asie. Environ 300 films venus de près de 70 pays sont à l’affiche de cette 21ème édition, dont 66 longs métrages montrés en première mondiale. Dans la catégorie « Cinéma du monde » figurent des lauréats du dernier festival de Cannes, dont la Palme d’or, « Moi, Daniel Blake » du Britannique Ken Loach, et « Juste la fin du monde » du Canadien Xavier Dolan, titulaire du Grand prix. Comme à l’accoutumée, la part du lion reviendra au cinéma asiatique. « A quiet dream », drame du réalisateur sino-coréen Lu Zhang, ouvrira le bal mais c’est un film d’un réalisateur irakien, Hussein Hassan, « The Dark Wind », qui tirera le rideau.

Le prestigieux festival est englué dans une dispute amère avec les autorités de Busan, la ville hôte, depuis la programmation en 2014 d’un film sur la catastrophe du ferry Sewol. Ce documentaire, « Diving Bell » (« Cloche de plongée ») fustigeait la gestion par le gouvernement du naufrage qui avait fait 304 morts, dont 250 lycéens, en avril 2014. Le maire de Busan, Suh Byung-Hoo, qui était alors également le président du comité organisateur du Biff, s’était violemment opposé à sa diffusion. De multiples enquêtes avaient ensuite visé les membres du comité organisateur du Biff, son directeur artistique Lee Yong-Kwan avait été acculé au départ, et les subventions publiques avaient subi des baisses inédites. Toutes choses interprétées comme des attaques contre l’indépendance du festival.

Quatre groupements de cinéastes sud-coréens de premier plan, dont la Guilde des producteurs de Corée et la Guilde des réalisateurs de Corée (DGK), ont annoncé qu’ils boycotteraient l’édition 2016, laquelle dure jusqu’au 15 octobre. Ces groupements comptent des centaines de membres, parmi lesquels Park Chan-Wook, primé à Cannes, et Bong Joon-Ho, qui avait dirigé le film de science-fiction à gros budget « Snowpiercer » en 2013 avec Tilda Swinton et John Hurt. Le sort réservé à l’ancien directeur artistique, accusé de détournement de fonds, suscite particulièrement la colère de ses partisans, qui le disent victime d’une vindicte politique. Un tribunal de Busan doit rendre son jugement à l’encontre de Lee Yong-Kwan fin octobre et le parquet a réclamé un an de prison.

Pour tenter de tourner la page, le gouvernement de la ville de Busan, un des gros financeurs du Biff, a nommé voici quelques mois comme nouveau président du comité organisateur un homme très respecté, Kim Dong-Ho, le fondateur du festival, en lieu et place du maire. Peu après, les autorités municipales adoptaient de nouvelles règles visant à assurer l’indépendance du comité. Certains ont réagi en levant leurs menaces de boycottage mais les purs et durs disent que les nouvelles stipulations ne vont pas assez loin. Nam Dong-Chul, programmateur du Biff, reconnaît que l’édition 2016 fait face « à de nombreuses difficultés », y compris un manque de financements, mais assure que le festival repart sur de bons rails.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 mai 2017 Début de la sélection des jurés pour le procès de Bill Cosby

Le processus de sélection des jurés en vue du procès de l’acteur américain Bill Cosby pour agression sexuelle a démarré lundi à Pittsburgh (nord-est), où il doit durer toute la semaine, a indiqué à l’AFP une porte-parole du tribun lire plus

Belga

22 mai 2017 Un Palestinien attaque des policiers israéliens avant d'être abattu

Un Palestinien a tenté lundi de poignarder des policiers israéliens en Cisjordanie occupée et a été abattu, a indiqué la police israélienne dans un communiqué. L’assaillant « a été tué après avoir essayé de poi lire plus

Belga

22 mai 2017 Métro vers le nord de Bruxelles – La STIB et la Commission européenne échangent des terrains

La STIB a annoncé lundi la finalisation d’un accord d’échange de terrains avec la Commission européenne. La Société bruxelloise de transport public devient ainsi propriétaire d’un terrain adjacent à son actuel dépôt de Haren qui accueille lire plus

Belga

22 mai 2017 Festival de Cannes 2017 – Des cinéastes européens lancent un appel pour une politique culturelle ambitieuse

De nombreux cinéastes européens ont lancé lundi, par voie de communiqué, un appel en faveur d’une politique culturelle ambitieuse. Les réalisateurs belges Lucas Belvaux, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Joachim Lafosse, Fabrice Du Welz, Michaël R. Roskam, Felix Va lire plus

Belga

22 mai 2017 Le CSA belge saisit de 42 plaintes à la suite du canular homophobe de Cyril Hanouna

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a réceptionné 42 plaintes relatives à un canular à caractère homophobe réalisé jeudi passé par le présentateur Cyril Hanouna dans son émission « Touche pas à mon poste » (TPM lire plus

Belga

22 mai 2017 Trump, premier président américain en exercice au mur des Lamentations

Donald Trump s’est recueilli lundi devant le mur des Lamentations à Jérusalem, devenant le premier président américain en exercice à se rendre sur ce haut lieu du judaïsme. M. Trump, qui portait une kippa noire, a posé la main droite sur le mur et a gli lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/