facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le parti socialiste s'est prononcé dimanche en faveur du décumul des rémunérations

Le parti socialiste s’est prononcé dimanche, avec 52% des voix de ses militants, en faveur d’un décumul des rémunérations de ses mandataires, une décision accueillie sous les huées et quelques quolibets par de nombreux militants favorables au décumul intégral des mandats de parlementaire et de bourgmestre, échevin ou président de CPAS. Le décumul des mandats sera dorénavant interdit aux socialistes dans les villes et communes de plus de 50.000 habitants. Les fédérations qui le souhaitent pourront toutefois aller en-deçà de ce seuil.

Toujours selon les décisions émanant majoritairement des fédérations du parti, les mandats dérivés d’instances communales et provinciales devront être exercés à titre gratuit.

Le plafond total des revenus des mandataires (y compris dans une asbl ou une personne morale, de droit privé ou public, soumise à la législation sur les marchés publics en raison de leur financement public) ne pourra plus dépasser le montant de l’indemnité parlementaire.

La question du décumul est devenue centrale après l’éclatement de nouvelles affaires touchant certains mandataires du parti à Liège, Bruxelles et, dans une moindre mesure, Charleroi. Elle a opposé ces dernières semaines la base militante aux députés-bourgmestres, le président du parti Elio Di Rupo tentant d’opérer la synthèse.

La césure entre les deux options s’est notamment inscrite au niveau des deux plus grandes fédérations du PS, Liège et Charleroi, la première favorable au décumul financier, la seconde au décumul intégral des mandats.

L’homme fort de Charleroi Paul Magnette ne s’est pas senti minorisé par le résultat du vote. « Les militants se sont exprimés, ils nous ont fait rêver, nous obtenons 48%, le train est lancé, malgré un combat difficile », a-t-il réagi, n’ayant pas encore fait son choix entre une fonction de bourgmestre de Charleroi, qu’il pourrait retrouver, ou celle de ministre-président, en sursis, voire de député. Paul Magnette a dit vouloir continuer le combat pour, comme l’a dit le représentant de la fédération de Verviers, « décadenasser » le parti socialiste.

Les partis socialistes sont en plein questionnement en Europe. Ils ont tendance à se diviser, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, entre représentants des militants et de l’appareil. La situation en Belgique francophone n’est pas comparable, a souligné M. Magnette, soucieux aussi de ne pas vouloir personnaliser le débat. « Je me battrai pour faire vivre le socialisme. Maintenant où et comment? Cela dépendra des circonstances », a-t-il précisé à l’agence BELGA.

Homme orchestre de ce congrès extraordinaire, le député André Frédéric a conclu les débats en indiquant que « les gloires individuelles sont éphémères alors que l’action collective s’inscrit dans l’histoire ».

Quelques instants plus tôt, le président Elio Di Rupo avait lancé un appel à l’unité du parti. Il a annoncé cent mesures du chantier des idées qui seront proposées aux fédérations le 23 août et remonteront lors d’un congrès le 24 septembre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Publifin – Douze nouveaux administrateurs dans le CA de Finanpart

L’assemblée générale extraordinaire de Finanpart, filiale financière de Nethys, a acté mardi la démission des trois administrateurs issus du management de Nethys (Bénédicte Bayer, Gil Simon et Pol Heyse) puis l’installation de douze nouveaux ad lire plus

Belga

22 août 2017 Crise au Venezuela – Le président Maduro veut faire arrêter l'ex-procureure générale en fuite

Le Venezuela va émettre un mandat d’arrêt international contre l’ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président Nicolas Maduro et qui a quitté mardi la Colombie pour le Brésil, a annoncé le chef de l’Eta lire plus

Belga

22 août 2017 Grève à la prison de Louvain pour protester contre un manque d'effectifs

L’équipe de l’après-midi de la prison de Louvain central n’a pas pris son service, mardi à 14h, afin de protester contre un manque de personnel, selon une information de VTM confirmée par le syndicat socialiste CGSP-ACOD. Le personnel travaillera en service réduit lire plus

Belga

22 août 2017 L'Iran dément une opération avec la Turquie contre les rebelles kurdes en Irak

Les Gardiens de la révolution en Iran ont nié mardi les dires de la Turquie selon lesquels les deux pays planifiaient une opération conjointe contre les rebelles kurdes en Irak. « Nous n’avons prévu aucune opération hors des frontières de l’Iran », a assur lire plus

Belga

22 août 2017 Les conséquences de la grèvede Swissport seront encore sensibles mercredi

Même si un accord est conclu entre la direction de Swissport et les syndicats, les conséquences de la grève se feront encore sentir mercredi. « Nous maintenons le conseil de voyager autant que possible avec un bagage à main », explique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brus lire plus

Belga

22 août 2017 L'imam de Ripoll a voyagé plusieurs fois vers la Belgique

L’imam espagnol Abdelbaki Es Satty, qui est suspecté d’être le cerveau des attentats de Barcelone et de Cambrills, n’a pas uniquement séjourné de janvier à mars 2016 en Belgique mais s’est rendu plusieurs fois dans le pays ainsi qu’en France, indique mardi la VRT se lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/