facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le nouveau "Blair Witch" est un "copier-coller" du passé

On prend le même concept et on recommence! Plus de quinze ans après le premier opus, « Blair Witch » réinvestit les salles obscures dès ce mercredi. La première heure se résume à un vulgaire copier-coller du passé, peut-on lire mercredi sur le site de LCI. Année 1999: Daniel Myrick et Eduardo Sánchez, deux étudiants de cinéma floridiens, accouchent d’un petit film expérimental, réalisé pour une bouchée de pain: Le projet Blair Witch. En réhabilitant le procédé du found footage, jusqu’alors délaissé depuis Cannibal Holocaust, la paire fait sensation et octroie une tonalité ultra réaliste au récit de trois universitaires du Maryland qui s’égarent dans des bois hantés. Primé à Sundance, soutenu par la presse et catapulté par le public dans le cercle fermé des films les plus rentables de l’histoire, ce trip flippant s’est, au fil du temps, durablement inscrit dans la culture populaire.

Après un second opus disetteux, dégoupillé en 2000 et signé du méconnu Joe Berlinger, voilà que la célèbre sorcière invisible qui a fait le succès de la saga se remet sérieusement au travail. Manufacturé dans le plus grand secret, Blair Witch prend ses racines bien des années après les faits initiaux. James, le héros de cette nouvelle suite, s’y entoure de valeureux amis pour aller à la recherche de sa sœur adorée Heather. Cette fois encore, la forêt de Black Hills et son joug maléfique ne feront aucun cadeau à ces irresponsables aventuriers.

Mise en scène par Adam Wingard, un habitué du genre horrifique, cette version pseudo-modernisée ne rebat hélas aucunement les cartes éculées de son ascendance. La première heure se résume à un vulgaire copier-coller du passé: exploration des lieux, bruits étranges pendant la nuit, torches qui ne fonctionnent jamais quand il le faut, apparition des fameux symboles en bois et tutti quanti. Le principe de la caméra retrouvée, qui faisait tout le sel de l’entreprise, est par ailleurs parasité par un nombre trop élevé de points de vue.

Bilan des courses: en 2016, la peur blanche ressentie à l’époque se dissipe au profit d’une indifférence totale. Le trouillomètre fonctionne, cahin caha, grâce à une tripotée de jump-scares, ces procédés prisés qui consistent à faire sursauter le spectateur sans autre velléité artistique que celle d’un numéro d’attraction. Adieu donc la terreur de ce qu’on suggère plus qu’on ne montre. Quand bien même sa seconde partie s’avère mieux maîtrisée et plus intéressante formellement, Wingard peine à installer un quelconque climat anxiogène et peuple paresseusement ses arbres d’une cacophonie de trucages sonores qui font davantage mal aux oreilles qu’au cœur, écrit LCI.fr.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juin 2017 Johnny Depp s'excuse après ses propos évoquant un assassinat de Trump

L’acteur vedette Johnny Depp s’est excusé vendredi pour avoir évoqué en plaisantant un assassinat de Donald Trump lors d’un festival de musique en Angleterre, en déclarant qu’il était « peut-être temps » qu’un acteur tue le président américain. La lire plus

Belga

26 juin 2017 Frank de Boer nouvel entraîneur de Benteke à Crystal Palace

Frank de Boer est le nouvel entraîneur de Crystal Palace, a annoncé lundi le club de Premier League. Le Néerlandais s’est engagé pour trois saisons. De Boer succède à Sam Allardyce, parti au terme de la saison après avoir assuré le maintien en P lire plus

Belga

26 juin 2017 Benoît Lutgen entame une phase d'"analyse approfondie"

Le président du cdH, Benoît Lutgen, entame cette semaine une phase d' »analyse approfondie » après une première phase de « dialogue » menée la semaine passée. Il rencontrera mardi une nouvelle fois son homologue du MR, Olivier Chastel. « Après une premi lire plus

Belga

26 juin 2017 "Wonder Woman", devient le film live-action réalisé par une femme le plus rentable de l'histoire

Le long métrage de Patty Jenkins a dépassé les 652 millions de dollars de recettes dans le monde. Le film est désormais le live-action le plus lucratif au box office réalisé par une femme. Il bat ainsi le record jusqu’alors détenu par « Mamma Mia » de P lire plus

Belga

26 juin 2017 Ruben Bemelmans avance au 2e tour des qualifications de Wimbledon, Kimmer Coppejans éliminé

Ruben Bemelmans (ATP 124) a réussi à se qualifier pour le deuxième tour des qualifications de Wimbledon. Kimmer Coppejans (ATP 178) a lui été éliminé d’emblée, lundi, lors du premier tour des qualifications. Bemelmans, 29 ans, douzième t lire plus

Belga

26 juin 2017 Espagne: La justice ordonne l'exhumation de Dali après une demande en paternité

Une juge de Madrid a ordonné l’exhumation des restes du peintre espagnol Salvador Dali, 28 ans après sa mort, afin de déterminer si l’artiste était le père biologique d’une femme vivant en Catalogne (nord-est de l’Espagne), d’où il était originaire. C lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/