Le musée d'art moderne lillois face aux "Prémonitions" du Belge Luc Tuymans

Le musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Lille-Métropole (LAM), situé à Villeneuve d’Ascq (France), propose, du 30 septembre au 8 janvier, une vaste exposition intitulée « Prémonitions » dédiée à la démarche artistique de Luc Tuymans, l’un des artistes contemporains belges les plus en vue sur la scène artistique internationale. L’artiste, qui vit et travaille à Anvers où il est né en 1958, est considéré comme l’un des créateurs dont le travail « original » influence de nombreux plasticiens actuels. Plusieurs rétrospectives lui ont été récemment consacrées, notamment dans les villes américaines de San Francisco, Chicago, Columbus (Ohio) et Cambridge (Massachusetts) ou aux Pays-Bas, à La Haye. Une exposition lui a également été consacrée au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.
L’exposition française vise à mettre en lumière l’étendue de la richesse du langage plastique de l’artiste à travers des peintures, dessins, estampes et photographies réalisés entre 1985 et 2015. Elle révèle en particulier ses rapports à l’image à l’ère de la globalisation et de la mondialisation, mais aussi la finesse de son approche des événements et de l’histoire ainsi que l’extrême sensibilité de son regard.
« Artiste-chercheur », Luc Tuymans fait appel à l’art graphique, y compris la photographie, pour se livrer à des « expériences » qui peuvent conduire à la conception de toiles ou d’installations dans laquelle certaines de ses œuvres sont intégrées.
Les paysages, les intérieurs ou les portraits, avec des éléments abstraits font partie des thèmes récurrents qui animent la création de l’artiste anversois. Avec des sujets tels que la Seconde Guerre mondiale, le (post)-colonialisme ainsi que le drame du 11 septembre aux Etats-Unis, sont abordés, par ailleurs, les thèmes du pouvoir et de la violence, de l’histoire et du nationalisme, mais aussi de l’observation et du contrôle des images.
Toutes les informations pratiques se retrouvent sur le site web www.musee-lam.fr.

Partager l'article

26 septembre 2016 - 18h20