facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Franco-Rwandais Gaël Faye, succès surprise de la rentrée, revisite une enfance perdue

Il prépare un nouvel album et se retrouve dans la sélection des prix littéraires français avec un premier roman lumineux. A 34 ans, le rappeur franco-rwandais Gaël Faye connaît un succès inattendu en revisitant ses jeunes années et le pays de ses ancêtres. Figure montante de la scène rap française, le jeune homme au physique à la Stromae jongle entre les studios et les salons du livre.
Son roman « Petit pays », paru fin août, est un des succès de la rentrée. En lice pour de prestigieux prix littéraires en France – Goncourt, Médicis et Fémina – il est déjà vendu dans dix-sept pays.
Ce roman à hauteur d’enfant conte le quotidien de Gabriel, un métis franco-rwandais qui grandit au Burundi (comme l’auteur) avant que sa vie ne se fissure avec la séparation de ses parents, la guerre civile et le génocide au Rwanda voisin, qui le contraint à l’exil en France.
Evocation d’une bande de garçons vivant au grand air, des jeux d’enfants, d’une certaine insouciance… « Tout a commencé par une sensation diffuse, celle qu’il y avait eu beaucoup de bonheur dans mon enfance », se souvient-il.
S’il écrit depuis l’âge de 13 ans, Gaël Faye a mis du temps avant de s’imaginer écrivain. Malgré « un paquet de débuts de romans dans les tiroirs », c’est vers la musique qu’il s’est d’abord tourné à la vingtaine, après un passage dans un fonds d’investissement à Londres où il menait « une vie de poisson rouge ».
L’album « Pili Pili sur un croissant au beurre » verra le jour en 2013. C’est en l’entendant à la radio qu’une éditrice le découvre et l’encourage à s’essayer au roman. Une des chansons s’intitule d’ailleurs « Petit pays ».

Résolument à la recherche de son enfance, Gaël Faye ne l’est pas que dans la littérature. Il est parti au Rwanda où il vit aujourd’hui avec femme et enfants.
« J’avais envie de renouer avec une partie de mon identité que je ne connaissais pas et que je fantasmais. J’avais envie de connaître le quotidien, pas seulement le pays du génocide » et des commémorations, explique-t-il.
S’il n’a « pas retrouvé la douceur de son enfance », il évoque un pays jeune qui a la capacité à se projeter dans le futur. « Le Rwanda a 22 ans, car 1994 (année du génocide), c’est l’année zéro. Depuis on a aboli les ethnies, il y a eu les tribunaux populaires, cela permet de croire à un projet collectif ».
Mais vivre dans un pays marqué par un génocide qui a fait 800.000 morts en trois mois, principalement parmi la population tutsie, est parfois « vertigineux », souffle-t-il. « La haine nous guette. Elle n’est jamais loin ».
« Quand on se rend compte que son voisin, qui a coupé des gens à la machette, est sorti de prison, a fait sa peine et qu’on le rencontre au café, il faut les armes de la littérature, de la philosophie » pour faire face.
Il a beaucoup lu sur le génocide et a trouvé dans la littérature des Caraïbes, haïtienne notamment, un imaginaire et un travail sur la langue qui le séduisent.
Son livre devrait être traduit en kirundi et en kinyarwanda, parlés respectivement au Burundi et au Rwanda, grâce au travail d’associations. L’idée est de distribuer le livre quasi-gratuitement pour qu’il soit lu par le plus grand nombre.
« J’aime l’idée du livre comme bouée de sauvetage. Dans les périodes sombres, quand les choses vont à vau-l’eau, j’aime l’idée qu’on s’empare des livres », poursuit celui qui a écrit son roman pendant les attentats de Paris en janvier 2015.
Sa vie risque de tourner deux-trois ans autour de « Petit pays », l’a prévenu son éditeur. Pourtant, Gaël Faye est déjà loin: outre un mini-album et une date de concert en novembre à Paris, il prépare son deuxième roman. Le sujet? Rien à voir avec l’enfance, glisse-t-il.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Un Marocain soupçonné d'appartenir à l'EI remis par l'Allemagne à la justice portugaise

Un Marocain visé par un mandat d’arrêt européen a été interpellé en Allemagne et remis jeudi aux autorités portugaises, qui le soupçonnent d’appartenir au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé le ministère public et la police jud lire plus

Belga

24 mars 2017 Mexique: 29 détenus s'évadent d'une prison par un tunnel

Au moins 29 détenus se sont évadés par le biais d’un tunnel d’une prison du nord du Mexique, a indiqué jeudi le pouvoir local, infligeant un nouveau camouflet aux autorités mexicaines. Les prisonniers ont emprunté un tunnel de 40 mètres creusé lire plus

Belga

24 mars 2017 Mediahuis veut reprendre TMG – Le conseil de rédaction du Telegraaf souhaite que De Mol abandonne son bras de fer

Le conseil de rédaction du journal néerlandais De Telegraaf souhaite que John de Mol cesse ses tentatives de reprise de Telegraaf Media Groep (TMG). Dans une lettre au magnat des médias, le conseil affirme jeudi que TMG en ce moment est mieux servi par un climat appaisé, lire plus

Belga

24 mars 2017 Colombie : fin de l'incursion de militaires vénézuéliens

Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé jeudi le retrait des militaires vénézuéliens qui ont fait cette semaine une incursion dans son pays, après avoir protesté contre cette action « totalement inacceptable » auprès de son homologue lire plus

Belga

24 mars 2017 Le Conseil de sécurité condamne les derniers essais balistiques de Pyongyang

Le Conseil de sécurité de l’ONU a « fermement condamné » jeudi les essais balistiques menés les 19 et 21 mars par la Corée du Nord, dénonçant son attitude « de plus en plus déstabilisante ». « Les membres du Conseil ont exprimé leur grave inq lire plus

Belga

24 mars 2017 Gorillaz annonce la sortie de son prochain album "Humanz" le 28 avril

Le groupe virtuel Gorillaz a annoncé jeudi la sortie d’un nouvel album le 28 avril, donnant un avant-goût avec un single mêlant sonorités rock, hip-hop et reggae accompagné d’un clip où l’on retrouve ses célèbres personnages animés. Projet lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/