Le Festival du film oriental de Genève célèbre le dialogue

Le Festival international du film oriental de Genève (FIFOG) se tiendra du 1er au 9 avril. Au menu figurent quelque 100 films en provenance d’une trentaine de pays, projetés dans différents lieux du bassin lémanique. Samy Naceri et Youssef Chahine sont notamment à l’honneur. La 12e édition, présidée « honorifiquement » par l’écrivain Azouz Begag, célèbre le dialogue et le vivre ensemble. « Une manière de faire le contrepoids à la montée des radicalismes et du pessimisme que les hérauts du communautarisme chantent », écrivent les organisateurs sur leur site internet.

Le Festival international du film oriental de Genève se déroulera dans la ville du bout du lac, mais aussi à Lausanne, ainsi que dans plusieurs communes genevoises, dont Vernier et le Grand-Saconnex, et en France voisine. Plus de 25 lieux de projection au total, où de nombreux débats et expositions seront organisés.

Parmi les trente pays représentés figurent notamment l’Afghanistan, la Syrie, la Turquie, la Palestine, l’Algérie, l’Allemagne, la France, l’Arabie Saoudite ou encore le Bangladesh, la Chine, l’Egypte et les Etats-Unis.

Un FIFOG d’or et un FIFOG d’argent seront décernés dans les catégories fictions longues et courtes et documentaires. Un FIFOG
d’or de la critique sera en outre attribué dans la catégorie des longs-métrages. Enfin, dans les « registres suisse et scolaire »,
plusieurs films sont en lice pour le prix du meilleur film.

Le festival rend également hommage à plusieurs personnalités. Au « prodigieux » Youssef Chahine à travers trois de ses films « qui ont intégré le patrimoine du cinéma mondial », soulignent les organisateurs.

A l’acteur français Samy Naceri: « puissant acteur, dont la riche et prolifique filmographie plaide pour le vivre ensemble », selon le
festival. «La Mentale», de Manuel Boursinhac, et « Bab El Web », de Merzak Allouache, seront projetés en sa présence.

Le festival fait aussi honneur à Paul Riniker. Il projettera son oeuvre « Le Petit Paradis », également en sa présence.

Partager l'article

27 mars 2017 - 17h10