facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le différend territorial en mer de Chine captera l'attention de la réunion de l'ASEAN

Les dix ministres des Affaires étrangères d’Asie du Sud-est se rencontrent dimanche pour leur réunion annuelle. Ils devront aborder la question épineuse de la mer de Chine méridionale et veiller à faire redescendre la tension qui s’est intensifiée depuis le récent jugement international considérant sans fondement les revendications chinoises sur cette région stratégique. La journée de réunion de l’Association des nations d’Asie du Sud-est (ASEAN) a lieu deux semaines après un jugement de la Cour d’arbitrage permanente (CPA) de la Haye qui a courroucé Pékin. Cette décision de la Cour divise aussi les membres de l’ASEAN, principalement les Philippines et le Vietnam, les deux plaignants les plus vocaux, ainsi que le Cambodge qui entretient des liens très étroits avec Pékin.
Les diplomates devront donc réaliser l’exercice périlleux de formuler une position uniforme sur la question de la mer de Chine méridionale dans la déclaration qui sera publiée après la réunion de l’ASEAN. Ce document servira de conduite pour les discussions qui seront entamées avec les partenaires régionaux dont la Chine, le Japon et les USA.
Les Philippines, le Vietnam, l’Indonésie, la Birmanie et Singapour souhaitent que le communiqué fasse mention de la nécessité de respecter les procédures légales et diplomatiques au sujet de la mer de Chine méridionale, selon des sources diplomatiques. Mais le Cambodge et de nombreux autres pays, qui soutiennent de longue date la Chine dans le différend territorial, estiment que la question devrait être abordée entre les pays directement concernés, via des discussions bilatérales.
Les autres thématiques qui seront abordées par les ministres des Affaires étrangères siégeant à l’ASEAN sont la menace terroriste, la gestion des catastrophes, la coopération économique et l’intégration du bloc.
La réunion sera aussi marquée par la présence d’Aung San Suu Kyi – pilotant la Birmanie tout en étant ministre des Affaires étrangères – qui fera ses premiers pas sur la scène diplomatique depuis la formation du nouveau gouvernement civil birman en avril, après des décennies de règne militaire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Un norovirus s'échappe à l'AZ Turnhout

L’hôpital AZ Turnhout (province d’Anvers) a découvert qu’un norovirus, un virus extrêmement contagieux à l’origine de la grippe intestinale, s’était échappé, a appris Belga lundi. L’hôpital a confirmé l’information. Les départements lire plus

Belga

16 janvier 2017 Valtteri Bottas passe chez Mercedes, Massa sort de sa retraite pour rejoindre Williams

Valtteri Bottas sera le remplaçant de l’Allemand Nico Rosberg chez Mercedes, a annoncé le constructeur allemand lundi mettant les dernières puzzles de sa saison en place. Le Finlandais, 27 ans, succède ainsi au champion du monde qui a annoncé sa retraite de la Form lire plus

Belga

16 janvier 2017 Côte d'Ivoire: l'ancien Premier ministre Kablan Duncan investi vice-président

L’ancien Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a prêté serment lundi au palais présidentiel et été investi vice-président de Côte d’Ivoire, un poste créé par la Constitution promulguée en novembre. « Je me déclare prêt lire plus

Belga

16 janvier 2017 GB: des climatologues inquiets du peu de cas réservé par Trump aux questions climatiques

Plus de cent climatologues parmi les plus éminents de Grande-Bretagne ont appelé lundi la Première ministre britannique Theresa May à agir pour que Donald Trump maintienne la recherche publique sur le réchauffement. « Nous sommes prêts à soutenir et aid lire plus

Belga

16 janvier 2017 GB: les écrans géants de Piccadilly Circus éteints pour réparation jusqu'à l'automne

Les écrans géants qui ont rendu célèbre dans le monde entier Piccadilly Circus à Londres, comme Times Square à New York, ont été éteints lundi pour être restaurés et le resteront jusqu’à l’automne, soit la péri lire plus

Belga

16 janvier 2017 Grèce: Thessalonique aura son "musée de l'holocauste" co-financé par l'Allemagne

Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord, dont la majorité de la communauté juive de plus de 50.000 séfarades avait été exterminée par les nazis, s’apprête à construire son « musée de l’holocauste » avec l’aide de l’Allemag lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/