Le Centre de l'image "Quai 10" lance une opération de crowdfunding à Charleroi

Le centre de la culture et de l’image animée « Quai 10 », qui ouvrira ses portes en novembre prochain à Charleroi, a annoncé vendredi le lancement d’une opération de crowdfunding destinée à récolter 250.000 euros par l’émission d’obligations. Né en 2011, le projet « Quai 10 », installé le long du quai de Brabant récemment rebaptisé quai Arthur Rimbaud, le long de la Sambre, prend place dans les anciens locaux de la Banque nationale. Il abritera quatre salles de cinéma, soit 550 places, destinées à accueillir, outre un cinéma d’art et d’essai, des films de création et des films en version originale.

Le directeur du « Quai 10 », Michel Bakolas, déjà responsable du cinéma « Le Parc », avec des critères de programmation similaires, a accueilli l’an dernier plus de 46.000 spectateurs. Il restera en activité, ce qui amène à miser sur 120.000 spectateurs après deux ans d’exploitation pour l’ensemble des cinq salles. Le « Quai 10 » abritera également une salle de gaming, consacrée au jeu vidéo et pourvue d’une vingtaine de bornes, créant un espace encore inédit dans le paysage francophone, indique-t-il. Les aspects pédagogiques et culturels du jeu vidéo y seront mis en valeur, à destination notamment des jeunes et des enseignants.

Une galerie d’art complètera l’ensemble, ainsi qu’une brasserie accessible, sept jours sur sept, comme les salles de cinéma. L’ensemble du projet « Quai 10 » constitue un investissement de 18 millions, a rappelé le président du conseil d’administration Simon Bullman. La Ville, la Région et le Fonds européen de développement régional (FEDER) y ont contribué. Sambrinvest lui a également accordé un prêt. Les responsables du « Quai 10 » se sont inspirés de l’initiative prise par « Les Grignoux », à propos du cinéma Cameo de Namur, pour un crowdfunding.

Au-delà de l’aspect financier, il s’agira de constituer une communauté de soutien aux activités de ce projet. Lancé ce vendredi et ouvert jusqu’au 23 janvier prochain, il consiste à recueillir de 150.000 à 250.000 euros, par le biais d’obligations de 75 euros d’une durée de 8 ans, avec un rendement actuariel brut de 1,5%. Le montant recueilli sera affecté aux priorités fixées par les responsables de l’ASBL, notamment en matière d’achats de matériel. « Quai 10 » devrait être inauguré à la mi-novembre.

Partager l'article

23 septembre 2016 - 13h30