facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Burundi déclare persona non grata trois experts de l'ONU

Les autorités du Burundi ont déclaré persona non grata trois experts des droits de l’homme des Nations unies, qui avaient accusé le gouvernement de Bujumbura d’être responsable de « violations graves » des droits et prévenu de risques de génocide. Dans un courrier envoyé par le ministre des Affaires étrangères Alain Aime Nyamitwe et consulté par l’AFP, le gouvernement burundais fait part de sa décision, qui prend effet immédiatement.
Le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric a exprimé la désapprobation des Nations unies face à cette interdiction qui vise le Colombien Pablo de Greiff, le Sud-Africain Christof Heyns et l’Algérienne Maya Sahli-Fadel.
« Il est crucial que le Burundi et tout autre pays coopèrent totalement avec le mécanisme de protection des droits de l’homme de l’ONU, y compris en travaillant avec ceux qui le représentent », a souligné M. Dujarric.
Il y a quelques jours, Bujumbura a annoncé avoir entrepris de se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), ceci une semaine après l’ouverture d’une enquête de l’ONU sur les violations présumées des droits de l’homme commises dans le pays depuis avril 2015.
La procureure de la CPI a elle-même lancé en avril un examen préliminaire sur des meurtres, tortures et viols notamment, dans ce pays de la région des Grands lacs, tandis que le 20 septembre, un rapport de l’ONU a accusé Bujumbura d’être responsable de graves violations des droits, systématiques et constantes.
Ce rapport –rédigé par les trois experts bannis– avait en outre mis en garde contre de possibles « crimes contre l’humanité » et un « grand danger de génocide ».
Le Burundi est plongé dans une grave crise depuis que le président Pierre Nkurunziza a annoncé en avril 2015 sa candidature à un troisième mandat, qu’il a obtenu en juillet de la même année au terme d’une élection boycottée par l’opposition. Les violences ont fait plus de 500 morts et poussé plus de 270.000 personnes à quitter le pays.
Le Conseil de sécurité de l’ONU doit discuter de cette crise jeudi, et entendre notamment un rapport de son envoyé dans le pays Jamal Benomar.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l’attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n’est pas un feuilleton à l’eau de rose, juste le quotidien d’une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre lire plus

Belga

21 août 2017 L'éclipse solaire a commencé aux Etats-Unis

La première éclipse solaire totale depuis 99 ans aux Etats-Unis a commencé lundi à 16H05 GMT, 9H05 locales, quand le disque solaire a commencé à être caché par la lune dans l’Oregon, dans le nord-ouest du pays. L’éclipse y sera totale lire plus

Belga

21 août 2017 L'US Navy ordonne une "pause opérationnelle" pour éviter de nouveaux accidents

Le chef des opérations de la marine américaine a ordonné « une pause opérationnelle » dans le monde entier, pour tenter d’éviter de nouveaux accidents comme la collision du destroyer USS John S. McCain lundi au large de Singapour, qui a fait dix disparus et cinq bles lire plus

Belga

21 août 2017 DéFI avance 80 propositions pour participer à un nouveau projet de majorité en FWB

Le président de DéFI, Olivier Maingain, a avancé lundi après-midi pas moins de 80 propositions que le parti amarante souhaite voir intégrées dans le futur programme de gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles auquel il est invité lire plus

Belga

21 août 2017 Le Secret Service manque de sous pour protéger la tribu Trump

La famille nombreuse de Donald Trump et la préférence marquée du président pour les week-ends dans ses luxueux golfs ont épuisé les fonds alloués pour l’année au Secret Service, chargé de les protéger, révèle lundi l lire plus

Belga

21 août 2017 Un homme abattu lors d'un opération policière en cours près de Barcelone

Un homme a été abattu lors d’une opération policière en cours à Subirats, dans la province de Barcelone, rapportent les médias locaux. D’après le quotidien espagnol El Pais, la police a abattu un homme qui portait une ceinture d’explosifs. Celui-ci po lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/