L'auteur de l'attaque à la machette est un Algérien de 33 ans

L’auteur de l’attaque à la machette contre deux policières samedi devant l’hôtel de police de Charleroi a été identifié, indique dimanche dans un communiqué le parquet fédéral. Il s’agit de K. B., un Algérien de 33 ans qui séjournait en Belgique depuis 2012. Les deux agentes, attaquées à hauteur du sas de sécurité du commissariat, ont été gravement blessées au visage et au cou. L’assaillant portait également un sac a dos. Ce dernier a été analysé par le service de déminage de l’armée (SEDEE) mais il ne contenait ni armes ni explosifs.

Les deux policières ont tenté d’arrêter l’individu, faisant preuve « d’un grand courage ». L’auteur des faits a finalement été abattu par un agent de police. Il a été transporté à l’hôpital, où il est décédé ultérieurement.

K. B. est connu de la police pour des infractions de droit commun mais pas pour des faits de terrorisme, précise encore le parquet.

Le parquet fédéral a décidé de reprendre l’enquête initialement menée par le parquet de Charleroi, des indices « permettant de considérer que l’attaque ait pu être inspirée par un motif terroriste ». Un juge spécialisé en matière de terrorisme a été saisi. L’instruction est en cours et deux perquisitions ont déjà été menées dans l’arrondissement de Charleroi, la nuit dernière.

Le parquet ne donnera aucune information supplémentaire à l’heure actuelle, « dans l’intérêt de l’enquête ».

Partager l'article

07 août 2016 - 15h20