facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Pologne s'incline sur la tombe du cinéaste Andrzej Wajda

Messages de Walesa et de Polanski, présence du président Duda et de son prédécesseur Komorowski, ainsi que de plusieurs grands acteurs: la Pologne a rendu mercredi un dernier hommage au maître de son cinéma Andrzej Wajda, inhumé à Cracovie. Le célèbre metteur en scène est mort dimanche soir à Varsovie à l’âge de 90 ans. « Trois générations ont été élevées sur les films de Wajda. Pour des millions de Polonais, moi y compris, vous vivrez toujours dans vos oeuvres cinématographiques indestructibles », a écrit Lech Walesa dans une lettre lue avant la messe funèbre.
Roman Polanski a lui aussi envoyé une lettre. « Je suis désolé de ne pouvoir participer personnellement à ce dernier adieu en raison des circonstances », a-t-il écrit, faisant allusion à la procédure d’extradition vers les Etats-Unis, relancée par un appel extraordinaire du ministre polonais de la Justice et dont l’examen est en cours à la Cour suprême.
Polanski a évoqué l’amitié de plus de 60 ans avec Wajda, qui l’avait impressionné par « son énergie juvénile et son audace qu’il a gardées jusqu’à la fin ». « Ton amour de la vérité, de l’authenticité, ton attention portée au moindre détail m’ont fait une grande impression et ensuite j’ai essayé de t’imiter », a écrit Polanski.
Le président polonais Andrzej Duda, qui n’était pas venu à la messe célébrée pour Wajda mardi à Varsovie, était présent mercredi à l’église des Dominicains à Cracovie, mais n’a pas pris la parole.
Andrzej Wajda étant proche de l’opposition actuelle, ses vues politiques ont été évoquées en pointillé par le président des éditions catholiques, Znak Henryk Wozniakowski.
« Ceux qui avaient le privilège de le rencontrer en privé savaient avec quel courage il résistait au poison de l’amertume qu’il ressentait ces temps derniers face à la politique et la vie publique, qui étaient à l’opposé de ses espoirs et de sa vision de la Pologne », a dit Wozniakowski.
L’ancien chef de l’Etat Bronislaw Komorowski, a regretté devant les journalistes que la Pologne n’ait pas offert à Wajda de funérailles nationales, « qu’il avait méritées mille fois ».
« Il avait été mon maître pendant de longues années, et à la fin il est devenu mon frère aîné plein de sagesse », a confié, visiblement ému, l’acteur Daniel Olbrychski, qui a tourné dans 13 films de Wajda.
L’urne contenant les cendres du cinéaste, couverte par un bouquet de roses rouges, a été déposée dans le tombeau de sa famille au cimetière de Salwator, sur une colline verte dans la partie ouest de Cracovie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

2 décembre 2016 Omar Sy dévoile son côté tendre dans le rôle d'un papa poule

Après le succès d' »Intouchables », « Samba » et « Chocolat », Omar Sy revient mercredi dans « Demain tout commence », une comédie familiale où il interprète un papa poule extrêmement touchant, contraint d’élever seul sa fille. Ce film réalisé pa lire plus

Belga

2 décembre 2016 Francken obtient gain de cause à Gand pour une expulsion controversée

La chambre des mises en accusation de Gand a annulé une décision de la chambre du conseil qui jugeait illégale l’arrestation d’un ressortissant marocain sous le coup d’un ordre de quitter le territoire. Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, s’est ré lire plus

Belga

2 décembre 2016 Placer un enfant en centre fermé est une violation des droits de l'enfant

La détention des enfants pour cause de migration constitue une violation des droits de l’enfant et est toujours contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant, indique l’Unicef vendredi. L’ONG estime qu’envoyer des enfants dans des centres fermés, comme le lire plus

Belga

2 décembre 2016 La Région bruxelloise débloque 100 millions d'euros pour les 19 communes

La Région bruxelloise a décidé de dégager 100 millions d’euros sous forme de prêts pour aider, sur la période 2017-2019, les 19 communes bruxelloises à faire face à la forte croissance démographique, indique vendredi le cabinet du ministr lire plus

Belga

2 décembre 2016 La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée, "mais il y a encore du travail"

La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée dans le projet d’avis n°3 du Groupe central chargé d’élaborer le « pacte pour un enseignement d’excellence » en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Mais il y a encore du travail », a précisé Fr lire plus

Belga

2 décembre 2016 Une prime flamande pour favoriser l'embauche des chômeurs de longue durée

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi l’instauration d’une prime à l’embauche d’un chômeur de longue durée. D’un montant de 1.250 euros après trois mois de travail et de 3.000 euros au bout d’un an, elle cible les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/