facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La justice américaine va réexaminer les interminables détentions de migrants

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu’elle examinerait à nouveau la question des interminables rétentions administratives auxquelles sont soumis les migrants. Ces derniers devraient-ils bénéficier d’une libération sous caution? Ce débat juridique a pris un relief particulier depuis l’élection de Donald Trump, qui prône la plus grande fermeté en la matière.
L’affaire avait été plaidée en novembre devant la Cour suprême, qui ne comptait alors que huit juges. Depuis, Donald Trump a nommé un magistrat conservateur au neuvième siège de l’institution, ce qui écarte l’éventualité de jugements à égalité quatre contre quatre.
Voilà sans doute pourquoi la haute cour a préféré programmer une nouvelle audience consacrée au dossier, lors de sa prochaine session annuelle débutant en octobre.
Les plaignants sont un Mexicain, Alejandro Rodriguez, et d’autres étrangers soutenus par l’ACLU, la grande organisation de défense des droits en Amérique.
Arrivé en bas âge aux Etats-Unis, M. Rodriguez bénéficiait d’un permis de séjour et travaillait comme assistant dentaire. Ayant été condamné pour avoir roulé dans une voiture volée, puis interpellé pour détention de stupéfiants, les autorités ont alors cherché à l’expulser.
Il a passé trois ans derrière les barreaux avant d’enfin pouvoir faire valoir son droit à rester dans le pays.
Comme lui, des millions d’étrangers séjournant légalement aux États-Unis sont menacés, s’ils commettent un délit mineur, d’être expulsés ou d’être détenus pendant des mois voire des années s’ils contestent cette expulsion.
Le problème concerne aussi les demandeurs d’asile qui affirment redouter des persécutions dans leur pays d’origine.
Parmi eux figure Ahilan Nadarajah. Soumis à des tortures répétées car issu d’une minorité ethnique dans son pays d’origine, le Sri Lanka, cet homme a demandé l’asile en 2001 aux Etats-Unis.
Les autorités l’ont placé en détention, où il est demeuré quatre ans et cinq mois, ses demandes de mise en liberté étant rejetées les unes après les autres. Il a finalement obtenu la nationalité américaine.
Pour les personnes concernées, les détentions prolongées s’assimilent à une réclusion en centrale pénitentiaire: les étrangers sont contraints à porter une combinaison de prisonnier, ont les membres entravés au parloir et sont soumis aux fouilles et à la surveillance classique d’une prison. Ils peuvent enfin être placés à l’isolement.
Les visites de membres de la famille se limitent souvent à une conversation à travers une grille, ou avec un dispositif de vidéo conférence.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Plus de 13.400 actes de terrorisme dans le monde en 2016

Plus de 13.400 actes de terrorisme ont eu lieu dans le monde en 2016, soit 9% de moins qu’en 2015, causant la mort de plus de 34.000 personnes, selon les chiffres compilés par les chercheurs de l’Université du Maryland. Sur ce chiffre des victimes, en baisse de 10% par rapport à lire plus

Belga

23 août 2017 Fipronil: des oeufs et des poules mis sous séquestre en Italie

Les carabiniers italiens ont annoncé mercredi avoir mis sous séquestre plus de 92.000 oeufs, 26.000 poules et un centre d’emballage dans le cadre de leurs vérifications sur la présence de l’insecticide fipronil. Depuis début août, les carabiniers ont men lire plus

Belga

23 août 2017 Mort du guitariste de jazz John Abercrombie

Le guitariste américain John Abercrombie, qui a tenté de repousser les limites du jazz avec son style raffiné et éclectique, est décédé lundi à l’âge de 72 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé mardi son label ECM. N lire plus

Belga

23 août 2017 Barcelone renforce la sécurité des sites touristiques

Les autorités vont augmenter la présence policière à Barcelone sur les sites touristiques comme la basilique de la Sagrada Familia, et lors d’événements sportifs et culturels, après les attentats qui ont endeuillé la ville, ont annoncé m lire plus

Belga

23 août 2017 Alex Vizorek et Charline Vanhoenacker restent bien à l'antenne de France Inter

« Nous sommes au regret de vous annoncer la fin de ‘Si tu écoutes, j’annule tout' », avaient indiqué mercredi matin sur les réseaux sociaux les animateurs de cette émission de France Inter. Mais les Belges Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek devraient bien rester à lire plus

Belga

23 août 2017 Inculpé pour fraude, le metteur en scène russe Serebrennikov assigné à résidence

Le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov, inculpé dans une affaire de détournement de fonds publics qu’il juge « absurde », a été assigné à résidence jusqu’au 19 octobre, à l’issue de sa présentation mercredi devant une juge. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/