La commissaire Vestager tacle Dijsselboem après ses propos sur les pays du sud de l'Europe

La commissaire européenne en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager, s’est montré critique mercredi concernant les propos tenus par le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, sur les pays du sud de la zone euro. « Je n’aurais pas dit cela et je pense que c’est incorrect », a-t-elle commenté. Dans un long entretien paru lundi, M. Dijsselbloem, qui est également ministre néerlandais des Finances démissionnaire, avait déclaré: « dans la crise de l’euro, les pays du nord de la zone euro se sont montrés solidaires des pays en crise ».
« Pour moi, social-démocrate, je pense que la solidarité est extrêmement importante. Mais celui qui la réclame a aussi des devoirs. Je ne peux pas dépenser tout mon argent pour le schnaps et les femmes et ensuite réclamer leur soutien », avait-il ajouté.
Cette remarque a provoqué la fureur de nombreux eurodéputés, qui ont exigé des excuses du Néerlandais. Ce dernier a cependant refusé, affirmant que son commentaire « visait à être totalement clair sur ce que la solidarité » signifiait pour lui.
Jeroen Dijsselbloem préside l’Eurogroupe, qui réunit les ministres des Finances de la zone euro, depuis janvier 2013. Son mandat de deux ans et demi avait été renouvelé en juillet 2015, mais son avenir à la tête de l’organe est désormais menacé. La débâcle de son parti lors des élections néerlandaises rend en effet improbable sa reconduction en tant que ministre des Finances.

Partager l'article

22 mars 2017 - 13h10