facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Jupiler Pro League – Eddy Wauters n'a pu intervenir dans la procédure d'arbitrage

Eddy Wauters a dû quitter prématurément l’audience de la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport qui se penchait sur le dossier de la licence de l’Antwerp. Les arbitres ont refusé l’intervention de l’ancien président du Great Old, l’estimant non règlementaire.
« La question posée était de savoir si Eddy Wauters pouvait intervenir. Les arbitres ont regardé le règlement de l’Union belge de football (URBSFA) et le CBAS. Sur cette base, il est apparu qu’il ne pouvait intervenir. Une procédure d’arbitrage se base sur un accord entre toutes les parties, mais l’Union belge et l’Antwerp n’étaient pas d’accord avec l’intervention. La demande a été refusé », a expliqué Herman Verbist, président des arbitres.
« Une des conditions stipulées dans le règlement fédéral est que le club qui a des dettes ne peut pas recevoir de licence. Notre dette n’a pas été payée dans sa totalité, donc nous intervenons auprès du CBAS », avait réclamé Wauters.
« Je ne suis pas rancunier, nous ne voulions pas intervenir dans l’affaire de Paul Gheysens, nous voulions porter notre affaire en appel. Je suis moi-même un supporter de l’Antwerp, donc je veux que l’Antwerp ait sa licence. Nous avons aussi intérêt à ce que l’Anwterp obtienne sa licence. L’Union belge doit rester conséquent avec ses propres règlements. Il y a une dette, donc l’Antwerp ne peut pas recevoir de licence selon le règlement. Avec notre intervention, nous voulions seulement savoir si nous allons un jour récupérer l’argent. »
Selon le CEO de l’Anwterp Patrick Decuyper, l’argent est bloqué par un huissier, mais Wauters bloque le paiement. « C’est ce qu’ils disent, mais ce n’est pas ainsi. Il y a bien un montant bloqué, mais ce n’est pas le montant exact. Il reste encore environ 1,2 million, ce n’est pas rien. Et cette dette traîne depuis dix ans. Je ne comprends pas. Avec Paul Gheysens, le club a un milliardaire derrière lui. Il peut quand même payer ce ‘petit peu' », a conclu Wauters.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Google intègre BlaBlaCar dans Google Maps

Les internautes qui planifient un trajet à l’aide de Google Maps, le service de cartographie de Google, sont dorénavant directement informés sur les possibilités de covoiturage. Le géant de l’internet a en effet conclu un partenariat avec l’entreprise frança lire plus

Belga

22 août 2017 Un acteur de Deadpool rejoint le casting du reboot du film Hellboy

Ed Skrein, qui jouait le méchant dans Deadpool, rejoint le casting du reboot du film Hellboy produit par Lionsgate et Millennium, rapporte le site d’informations cinématographiques hollywoodreporter. David Harbour, Ian McShane et Milla Jovovich font déjà partie du casting lire plus

Belga

22 août 2017 Nouvel album des Foo Fighters avec le producteur d'Adele

Pour leur nouvel album, les Foo Fighters se montrent fiers de leur association avec le producteur de la star à la puissante voix Adele, alors que leur ADN se trouve plutôt sur la scène grunge. Leur neuvième opus enregistré en studio, « Concrete and gold », qui sortira lire plus

Belga

22 août 2017 Un arrêt de travail chez Swissport perturbe le traitement des bagages à Brussels Airport

Un arrêt de travail est en cours mardi matin au sein de la société de manutention de bagages Swissport, active à l’aéroport de Zaventem (Brussels Airport), a-t-on appris mardi de source syndicale et auprès de l’aéroport. Cet arrêt de travail entr lire plus

Belga

22 août 2017 Du monde attendu pour l'ouverture du troisième restaurant Burger King de Belgique à Namur

Le troisième restaurant Burger King de Belgique ouvre ses portes mardi à 10h00 dans la capitale wallonne, a indiqué la porte-parole du groupe Burger Brands Belgium. Situé en face de la gare de Namur, le bâtiment était déjà utilisé comme c lire plus

Belga

22 août 2017 La VRT lance le site d'informations vrtnws.be

La VRT a transformé son site d’informations « Deredactie.be » en un nouveau site, « vrtnws.be », peut-on constater depuis mardi. Le média public flamand entend répondre « aux besoins des lecteurs critiques d’aujourd’hui » et mise sur la fiabilité de ses informations, qui sont t lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/