facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Jobs étudiants : Comeos satisfait de l'assouplissement, au contraire de la FGTB

La fédération du commerce et des services, Comeos, se dit satisfaite après la décision du gouvernement fédéral de modifier le plafond annuel en-dessous duquel les étudiants jobistes peuvent travailler moyennant le paiement de cotisations sociales réduites. La FGTB, par contre, craint une concurrence plus forte entre travailleurs fixes et jobistes. Dans un souci de flexibilité, ce plafond est dorénavant calculé en heures de travail prestées et plus en jours. On prendra en compte 475 heures de travail et non plus 50 jours (400 heures ou 50 journées de huit heures).

« Les étudiants sont très importants pour le secteur du commerce: en étant remplacés par des étudiants pendant les périodes de vacances, les collaborateurs peuvent prendre des vacances. Ils soulagent également les collaborateurs lors de pics, comme les fêtes de fin d’année ou les soldes », souligne le CEO de Comeos, Dominique Michel, tout en se réjouissant de la flexibilité accrue offerte par la nouvelle réglementation.

De son côté, le syndicat neutre pour indépendants (SNI) est lui aussi satisfait de l’instauration du calcul en heures, et non plus en jours, mais déplore que le plafond n’ait pas été fixé à 550 heures. « Dans plusieurs secteurs, il est permis de travailler pendant 11 heures par jour et il faudrait donc avoir un contingent de 550 heures pour arriver au même niveau qu’aujourd’hui (11 heures x 50 jours = 550 heures) », argumente le SNI.

La FGTB voit quant à elle d’un mauvais oeil la décision prise par le gouvernement, le syndicat socialiste craignant une augmentation de la concurrence entre les étudiants jobistes et les travailleurs fixes et « une flexibilité insoutenable pour les jeunes concernés ».

La FGTB estime également qu' »au lieu flexibiliser encore davantage le travail étudiant, le gouvernement et les employeurs devraient prendre leurs responsabilités dans la lutte contre le travail au noir » alors qu’un étudiant sur cinq travaille sans contrat « et donc, sans protection sociale et sans sécurité sociale. »

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Yémen: les rebelles résistent à Mokha, au moins 40 morts

Les forces progouvernementales yéménites étaient engagées mardi dans de nouveaux combats avec les rebelles autour de Mokha (sud-ouest), au lendemain de la reconquête du port de cette ville sur la mer Rouge, ont indiqué des sources militaires. Les combats, qui lire plus

Belga

24 janvier 2017 Météo – Léger redoux attendu en fin de semaine

Mardi après-midi, le temps deviendra sec mais restera nuageux avec localement de la brume ou un banc de brouillard. Quelques timides éclaircies seront possibles surtout sur le nord-ouest du pays. Les maxima seront compris entre -1 degré en Ardenne et +3 degrés sur le nord lire plus

Belga

24 janvier 2017 Plus de 50.000 Belges se sont engagés à ne pas boire d'alcool en février

Une semaine avant le début de la campagne « Tournée minérale » lancée fin novembre par la Fondation contre le Cancer, plus de 50.000 Belges se sont déjà inscrits pour relever le défi de ne pas boire d’alcool pendant le mois de février, indiquent lire plus

Belga

24 janvier 2017 Publifin – Claude Parmentier ne sera plus bourgmestre en septembre

Claude Parmentier, l’ex-chef de cabinet adjoint du ministre Paul Furlan, qui avait démissionné la semaine dernière en raison du montant jugé excessif de ses rémunérations comme administrateur à titre privé de Nethys (Publifin), abandonnera son lire plus

Belga

24 janvier 2017 10 ans plus tard, Manu Chao revient avec trois nouvelles chansons

Voilà bien longtemps que l’on n’avait plus entendu parler de Manu Chao. Après une décennie de silence, le chanteur de « Me Gustas Tu » revient avec trois nouveaux titres. Dix années déjà se sont écoulées depuis que Manu Chao, le chanteur fran lire plus

Belga

24 janvier 2017 Policiers profiteurs – Le ministre Jambon a tu une partie de l'audit, dénonce une députée CD&V

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a tu à une parlementaire les passages d’un audit qui mettent au jour des dépenses injustifiées à l’étranger de policiers en charge du rapatriement de personnes en situation illégale en Belgique, a dénonc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/