JO 2016 – Yuhan Tan va dire adieu au haut niveau international à Rio

A 28 ans, le tout nouveau docteur en médecine Yuhan Tan va dire adieu à la compétition internationale de haut niveau à l’occasion des ses deuxièmes Jeux Olympiques. Le nonuple champion de Belgique de badminton sait qu’en héritant du Taïwanais Chou Tien Chen, 7e joueur mondial et 6e tête de série, dans son groupe C, il lui faudra réaliser une jolie performance avant de tirer sa révérence s’il veut rejoindre le tableau final. « Les cinq premières têtes de série sont intouchables à Rio. J’hérite de la 6e. Ce sera très difficile mais pas impossible. Chou est un peu moins régulier que ceux qui le précèdent dans la hiérarchie, si j’ai beaucoup de chance et que je joue un match parfait, j’ai une petite chance », a estimé le 51e mondial, mardi à Rio. Yuhan Tan débutera le tournoi samedi face à l’Israélien Misha Zilberman, classé au 56e rang mondial. « Je le connais bien. Je mène 5-1 dans nos confrontations. Nous sommes de valeur sensiblement égale. »
« L’Israélien débute contre le Taïwanais, puis je joue contre l’Israélien et enfin contre le Taïwanais. »
Un match par jour est disputé dans ce groupe à partir de vendredi.
« Je n’ai pas eu une préparation facile » concède Yuhan Tan, « Je me levais tôt pour m’entraîner avant d’aller suivre mon stage à l’hôpital. Je dormais moins mais je me suis bien entraîné et je n’ai pas eu de blessure. »
Yuhan Tan avait perdu ses deux rencontres de poule en 2012 à Londres, face à l’Inden Kashyap Parupalli et au Vietnmien Tien Minh Nguyen, et avait été éliminé à ce premier stade de la compétition.
Si le président de la Commission des athlètes de la fédération internationale de badminton va quitter la scène internationale -« j’ai eu une longue et belle carrière »-, il envisage de disputer encore un championnat de Belgique « pour gagner un 10e titre. Ce serait chouette. »

Partager l'article

09 août 2016 - 23h55