Sur BX1 TV Maintenant : "Bien Entendu"

JO 2016 – La Belgique s'offre l'Australie 1-0 et son billet pour les quarts

Si la qualification pour les quarts de finale du tournoi olympique de hockey de Rio, ne faisait aucun doute dans le chef de la Belgique en arrivant au Brésil, l’obtenir dès l’issue de son 3e match après s’être offert des victoires contre la Grande-Bretagne (4-1) et surtout l’Australie, N.1 mondiale, 1-0 mardi soir, n’était peut-être pas aussi certaine. Avec un maximum de 9 points, les Red Lions vont pouvoir aborder leurs dernières rencontres de poule, jeudi contre l’Espagne (qui compte aussi 9 points) et vendredi contre la Nouvelle-Zélande, sans pression. Et une bonne nouvelle en amenant une autre: Tom Boon, guéri de sa déchirure aux ischios, devrait revenir vendredi en vue du crucial quart de finale de dimanche. Ce sont les hommes de Shane McLeod qui ont d’emblée pris le match à leur compte et ont pressé les Aussies dans leur moitié de terrain. Ils faisaient admirablement tourner la balle. Leur maîtrise laissait bien augurer la suite des événements.
Certes, les Belges n’étaient pas dangereux en zone de conclusion mais ils n’étaient pas davantage menacés. La première occasion fut à mettre au crédit des Belges par Dockier qui obligeait Charter, le dernier rempart australien, à une belle sortie (10e). L’Australie força le premier pc de la rencontre à la fin du premier quart, sans conséquence.
Le début du 2e quart était on ne peut mieux abordé par les Red Lions: Cosyns était à la conclusion d’une subtile remise de Briels (1-0, 16e).
Dès ce moment, l’Australie a davantage pris d’initiative mais a aussi laissé plus d’espaces aux Belges qui obtenaient un premier pc à la 36e. Sans effet. La fin de mi-temps s’anima et Vanash réussissait à préserver l’avance belge au repos en intervenant à la 26e minute et surtout à la 29e minute sur pc.
Dès le début du 3e quart, l’Australie prit le jeu à son compte et exerça une pression dans la moitié de terrain belge. La Belgique témoignait d’une organisation défensive irréprochable, laissant un minimum de possibilités aux attaquants australiens. Ceux-ci crurent bien avoir égalisé sur pc, mais le but était refusé (le tir n’ayant pas frappé la planche, 37e).
Très concentrés et physiquement impressionnants, les Belges affichaient une maturité remarquable qui laissaient l’Australie sans réelle solution. Et quand un nouveau pc leur revint, Vanash sortait un arrêt magnifique (53e).
La fin de rencontre confirma les progrès de la Belgique. Elle réussit à la gérer et à préserver un succès qui n’avait plus été enregistré face à cet adversaire depuis trois ans, et qui permet plus que jamais aux Belges de poursuivre leur rêve de podium olympique.

Partager l'article

10 août 2016 - 04h55