JO 2016 – "Je ne suis pas parmi les favorites mais tout peut arriver", prédit Elke Vanhoof

Elke Vanhoof, spécialiste du BMX, représentera la Belgique dans cette discipline aux Jeux olympiques de Rio, quatre ans après Arnaud Dubois à Londres. L’Anversoise de 24 ans ambitionne d’atteindre la finale et elle n’exclut pas une médaille. Mercredi, celle qui a été championne européenne en 2015 entrera une première fois en action durant la course de placement pour les séries.
« Il est temps de commencer », a déclaré Vanhoof dimanche lors d’un point presse dans le Village olympique. « J’ai attendu assez longtemps. Les entrainements se sont bien déroulés. La semaine dernière, nous avons encore bien pu nous entraîner en Floride. Demain, le premier entrainement à Rio est au programme et je suis plus qu’impatiente. »
Vanhoof s’est déchiré le ménisque l’hiver dernier, mais elle a depuis retrouvé sa meilleure forme. « Physiquement, tout va bien. Mes tests auprès d’Energy Lab étaient bons », indique la sportive.
Vanhoof est l’une des 16 participantes à la compétition de BMX. « Je les connais toutes, chacune d’entre elles est une vraie championne. Dans les demi-finales, ce sera la bataille à plein régime », prédit-elle. « Mais la finale est mon objectif. D’abord, je voulais me qualifier pour les Jeux, mais maintenant que je suis ici, je vise la finale. J’espère remporter une médaille, même si je ne pars pas favorite. Une fois la finale atteinte, tout est possible cependant. De petits détails peuvent faire la différence. Tu te retrouves avec 8 personnes sur le parcours, tu dois aussi avoir un peu de chance. Le départ est très important, car la première reste souvent en tête. Ensuite, il faut juste tout donner pendant 400 mètres ».
Les médailles pour cette discipline seront délivrées vendredi après les demi-finales et la finale.

Partager l'article

14 août 2016 - 20h10