Incendie à Wandre: La société Van Gansewinkel vers Seraing

La société Van Gansewinkel ayant fusionné dernièrement avec Shanks, son déménagement vers Seraing avait déjà été envisagé avant l’incendie ayant ravagé mercredi le hall de Van Gansewinkel sur le site de Wandre. Les récents événements pourraient être l’occasion de procéder à ce transfert vers le site sérésien de Shanks. Ce qui permettrait alors à Recydel, qui occupe le même site à Wandre et qui est active dans le démantèlement des déchets d’équipements électriques et électroniques, de s’agrandir, a-t-on appris jeudi à bonne source. Le site, qui compte 45 collaborateurs, sert de lieu de transfert pour divers flux de déchets industriels tels que déchets résiduels, PMC, plastiques, papiers, cartons, terres ou encore déchets de construction et de démolition. Aucun déchet dangereux n’y est traité. « La majeure partie de l’entrepôt a été détruite et doit être reconstruite », indique jeudi Van Gansewinkel sur son site internet.
Les faits se sont produits mercredi peu après 14h00 alors qu’un grutier était occupé à saisir des déchets au moyen du grappin afin de les acheminer vers le broyeur. Une boule de feu a subitement surgi à la suite de l’explosion d’une bonbonne qui n’était à priori pas censée se trouver dans l’immense tas de détritus. L’incendie s’est très vite propagé. Jeudi soir, les pompiers de Liège terminaient les opérations d’évacuation des déchets et d’extinction.
Si l’entrepôt de Van Gansewinkel a été majoritairement détruit, « les lignes de tri de Recydel ont été sauvées et seront bientôt à nouveau opérationnelles. Le nouvel immeuble de bureaux, utilisé par les deux entreprises, a également été sauvé. Le travail sur le site a repris, autant que possible, et tout est mis en œuvre pour sécuriser les lieux », souligne encore la société, sans en dire davantage quant à l’avenir des ouvriers qui, choqués par les événements, craignent de perdre leur emploi.

Partager l'article

06 avril 2017 - 21h30