facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Grèce: la police évacue un camp satellite d'Idomeni près de la Macédoine

Trois cents policiers ont entamé lundi matin à l’écart des médias l’évacuation d’un campement de quelque 1.800 réfugiés et migrants près de la localité de Polykastro, à la frontière avec la Macédoine, a indiqué une source policière locale à l’AFP « Trois bus sont déjà prêts à partir » pour des centres d’accueil organisés dans la région, « tout se passe dans le calme jusqu’à maintenant », a affirmé cette source dans la matinée. « L’objectif est de vider totalement dans la journée le campement », établi autour d’une station service de Polykastro, à une vingtaine de kms de la frontière, a-t-elle ajouté.

Les réfugiés et migrants sur place, surtout des Syriens d’origine kurde dont de nombreuses familles, s’y étaient repliés fin mai lors du démantèlement du camp migratoire d’Idomeni plus au nord, sur la ligne frontalière avec la Macédoine. Après la fermeture en mars des frontières européennes bouclant la route migratoire des Balkans vers l’Europe du Nord, jusqu’à 12.000 personnes s’étaient entassées à Idomeni dans des conditions misérables dans l’espoir de poursuivre leur route malgré tout.

Comme lors de l’évacuation d’Idomeni, qui s’était conclue sans violence, seules la télé publique Ert et l’Agence de presse nationale Ana ont été autorisées à couvrir l’évacuation de Polykastro. Les autres médias étaient bloqués à quelque 5 kms du camp, a constaté l’AFP. Le démantèlement d’Idomeni avait permis de transférer quelque 4.000 campeurs dans des centres organisés, tandis que 4.000 se dispersaient, gagnant ces structures par leurs propres moyens ou refusant de les intégrer. Le ministre adjoint de l’Intérieur, Nikos Toskas, avait alors assuré que les autorités ne laisseraient pas « le camp d’Idomeni être recréé » dans la région, où les réseaux de passeurs restent très actifs. La Macédoine et la Bulgarie interceptent ainsi régulièrement depuis mars des personnes entrées irrégulièrement sur leur territoire en provenance du nord de la Grèce.

Quelque 49.000 réfugiés et migrants arrivés dans le pays en provenance de Turquie dans l’espoir de pouvoir gagner l’Europe du nord restent bloqués en Grèce depuis la fermeture de l’Europe à l’afflux de populations fuyant guerres et misère. Près de 8.500 autres, soumis à l’accord UE-Ankara ouvrant la voie à leur renvoi en Turquie pour avoir gagné la Grèce après le 20 mars, sont retenus sur les îles grecques d’Égée orientale.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 10 ans plus tard, Manu Chao revient avec trois nouvelles chansons

Voilà bien longtemps que l’on n’avait plus entendu parler de Manu Chao. Après une décennie de silence, le chanteur de « Me Gustas Tu » revient avec trois nouveaux titres. Dix années déjà se sont écoulées depuis que Manu Chao, le chanteur fran lire plus

Belga

24 janvier 2017 Policiers profiteurs – Le ministre Jambon a tu une partie de l'audit, dénonce une députée CD&V

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a tu à une parlementaire les passages d’un audit qui mettent au jour des dépenses injustifiées à l’étranger de policiers en charge du rapatriement de personnes en situation illégale en Belgique, a dénonc lire plus

Belga

24 janvier 2017 Une expédition va vérifier si l'Everest a vraiment rapetissé

Une expédition scientifique se rendra sous peu au mont Everest pour mesurer si le toit du monde a très légèrement diminué lors du séisme qui a frappé le Népal il y a deux ans. Des relevés satellites indiqueraient que le tremblement de te lire plus

Belga

24 janvier 2017 G-B: le Parlement devra être consulté sur l'activation du Brexit

Le Parlement devra être consulté sur l’activation du Brexit, a indiqué mardi la Cour suprême britannique. Les onze juges ont confirmé la décision de la Haute Cour de Londres selon laquelle le déclenchement de l’article 50 du Traité de Lisbonne -q lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le chef du Pentagone assure de "l'engagement inébranlable" de Washington envers l'Otan

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis a assuré lundi ses alliés de l’Otan de « l’engagement inébranlable » de Washington envers l’alliance militaire pourtant qualifiée d' »obsolète » par le nouveau président Donald Trump. lire plus

Belga

24 janvier 2017 Mer de Chine: Pékin "résolu à défendre ses droits"

Pékin est « résolu à défendre ses droits » en mer de Chine méridionale, a fait savoir mardi le ministère des Affaires étrangères, au lendemain de la mise en garde adressée par la nouvelle administration américaine au sujet de cette lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/