Gabon: le président Bongo, réélu, appelle à un "dialogue politique" avec l'opposition

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a appelé samedi à « un dialogue politique » avec l’opposition, peu après la validation de sa réélection par la Cour constitutionnelle. « J’appelle tous les responsables politiques, y compris les candidats malheureux à l’élection du 27 août, à un dialogue politique », a-t-il dit dans une allocution télévisée. L’annonce de sa réélection avait déclenché fin août une violente crise dans le pays, avec des émeutes meurtrières et des pillages.
« Lorsqu’au sortir d’une élection des familles pleurent des morts, c’est une trahison de la démocratie », a souligné le chef de l’Etat, affirmant « plus jamais ça ».
La Cour constitutionnelle a validé dans la nuit de vendredi à samedi la réélection de M. Bongo Ondimba en rejetant l’essentiel du recours de son rival, l’opposant Jean Ping.

Partager l'article

24 septembre 2016 - 04h10