facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Gabon: arrestation d'une femme médecin auteure d'un rapport sur les violences

Une femme médecin, auteure selon son avocat d’un rapport sur les violences post-électorale a été arrêtée au Gabon, a annoncé dimanche le mouvement Dynamique unitaire, alors qu’un syndicaliste a été libéré. Sylvie Nkoghe-Mbot, 56 ans, pédiatre et présidente de l’ONG Hippocrate, a été arrêtée en fin de semaine, ont indiqué à l’AFP la vice-présidente et le secrétaire général du mouvement phare de la société civile gabonaise Dynamique unitaire, Chantale Matkosso et Louis-Patrick Mombo.
Selon une information circulant sur un groupe Whatsapp proche de l’opposant Jean Ping, Mme Nkoghe-Bot a « un rapport » sur les violences post-électorales qui ont secoué le Gabon après l’annonce de la réélection d’Ali Bongo le 31 août. Bilan: trois morts selon la version officielle, des dizaines selon Jean Ping.
« Je viens d’être désigné (ndr: avocat) par la famille de Sylvie Mbot, co-auteur d’un rapport accablant sur les victimes des exactions de la Garde républicaine (GR) », a également déclaré l’avocat français Eric Moutet, déjà défenseur de Jean Ping.
« Je vais intervenir demain (lundi) auprès des autorités canadiennes car ses enfants sont de nationalité canadienne », ajoute Me Moutet, dans un SMS à l’AFP.
Dynamique unitaire a par ailleurs annoncé la libération jeudi d’un de ses membres, Jean-Rémy Yama. Président du Syndicat national des enseignants chercheurs, M. Yama avait été arrêté le 9 juillet à Libreville en marge d’un rassemblement des partisans du président Ali Bongo Ondimba, qui venait de déposer son dossier de candidature à l’élection du 27 août.
M. Yama était accusé de trouble à l’ordre public, d’incitation à la violence et de destruction des biens publics et privés. « Ils n’ont apporté aucune preuve », selon M. Mombo.
Deux autres syndicalistes arrêtés le même jour, Roger Ondo Abessolo et Koumba Mba Essiane, sont toujours en détention, d’après Dynamique unitaire.
Un millier de personnes avaient été arrêtées dans les violences post-électorales début septembre. Environ 70 personnes, dont plusieurs figures de l’opposition, étaient toujours détenues fin septembre, avait indiqué une source judiciaire à l’AFP.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Ariana Grande promet de donner un concert de charité

La chanteuse américaine Ariana Grande a annoncé vendredi sur son compte Twitter qu’elle se produirait à Manchester lors d’un concert de charité en hommage aux victimes de l’attentat de lundi, sans donner de date. Un jeune kamikaze a déclenché lundi soir une lire plus

Belga

26 mai 2017 Washington exclut d'alléger les sanctions visant la Russie

Washington exclut d’alléger les sanctions visant la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne, a déclaré vendredi un conseiller du président américain Donald Trump, en marge du sommet du G7 à Taormina, en Italie. « Nous n’allégeons pas les s lire plus

Belga

26 mai 2017 Montée des marches de Jérémie Renier pour "L'Amant double" de François Ozon

Jérémie Renier a foulé le tapis rouge de la 70e édition du Festival de Cannes vendredi soir, dans le cadre de la projection officielle du film « L’Amant double », de François Ozon, retenu en compétition. Il était accompagné de l’équipe du lire plus

Belga

26 mai 2017 Le réseau derrière l'attaque de Manchester quasi démantelé

Une « bonne partie » du réseau djihadiste derrière l’attentat de Manchester a été démantelée, grâce à des progrès « immenses » dans l’enquête, a annoncé vendredi le responsable de l’anti-terrorisme britannique, quatre jours apr lire plus

Belga

26 mai 2017 "Paul est là", réalisé pour l'INSAS, remporte le Premier Prix de la Cinéfondation

« Paul est là », une œuvre réalisée par la franco-costaricaine Valentina Maurel pour l’Institut Supérieur des Arts (INSAS), a remporté vendredi fin de journée le Premier Prix de la sélection Cinéfondation, réservée aux cr lire plus

Belga

26 mai 2017 Climat: pas d'avancée au G7, Washington toujours indéterminé

Le président du Conseil italien Paolo Gentiloni a admis vendredi que la question de la lutte contre le réchauffement climatique n’avait pas progressé lors de la première journée du sommet du G7, les Etats-Unis étant toujours en phase de « réflexion int lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/