François Bellot veut une présence du Fédéral aux CA de De Lijn et du TEC

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) souhaite qu’un représentant de l’échelon fédéral soit présent dans les conseils d’administration des sociétés régionales de transport, comme le TEC et De Lijn, rapporte jeudi L’Echo. Le ministre a adressé un courrier à ses homologues Pascal Smet (sp.a) à Bruxelles, Ben Weyts (N-VA) en Flandre et Carlo Di Antonio (cdH) en Wallonie pour leur suggérer que le Fédéral envoie un représentant siéger au conseil d’administration (CA) des sociétés régionales de transport (Stib, De Lijn, SRWT).

« Dans la perspective d’une parfaite cohérence et d’une adéquation totale entre l’offre ferroviaire et l’offre de bus, trams et métros, il me paraît judicieux de désigner un représentant du gouvernement fédéral au sein du conseil d’administration de chaque société régionale de transport en commun », indique le ministre dans le courrier, qui est resté lettre morte en Wallonie et à Bruxelles.

Le ministre flamand Ben Weyts met en avant l’autonomie régionale pour décliner la proposition de François Bellot.

Partager l'article

27 avril 2017 - 07h10