facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: polémique sur l'avenir des migrants de Calais et Paris

Une polémique a surgi en France autour d’un projet du gouvernement de créer de nouveaux lieux d’hébergement pour migrants, pour accueillir notamment des milliers d’entre eux actuellement massés dans la « jungle » de Calais (nord), le plus grand bidonville du pays. Selon un document du ministère de l’Intérieur révélé mardi par le quotidien Le Figaro, l’exécutif socialiste évalue à environ 12.000 le nombre de places nécessaires sur l’ensemble du pays d’ici fin 2016, soit beaucoup plus que ce qui avait été anticipé.
Ce chiffre vise à héberger de façon pérenne les migrants du campement calaisien, qui ne cesse de grossir et que les pouvoirs publics ont promis de démanteler, et ceux d’un centre de transit pour réfugiés, qui doit ouvrir mi-octobre à Paris et orientera ses occupants vers d’autres lieux d’accueil.
Toutes les régions seraient concernées, hormis la région parisienne et la Corse (sud), les deux où la proportion de population étrangère est la plus élevée.

Le ministère de l’Intérieur a promis « une concertation » mais la possibilité, avancée dans le document révélé mardi, d’un recensement préalable des futurs lieux d’accueil sans l’avis des élus locaux fait hurler l’opposition.
Dans le même texte, le parti propose « un centre d’accueil au Royaume-Uni pour traiter les demandes des migrants », « le rétablissement des contrôles aux frontières nationales » ou encore « la suppression des prestations sociales pour les étrangers qui ne justifient pas d’un travail et d’un logement en France ».

Les questions d’immigration et d’identité écrasent actuellement le débat à droite en France, à l’approche d’une élection primaire pour la présidentielle de 2017.
La France n’a pas suivi l’an dernier la politique d’accueil massif de réfugiés de l’Allemagne mais Calais, point du continent européen le plus proche du Royaume Uni, attire depuis plusieurs années des milliers de migrants espérant traverser la Manche. Il y a deux semaines, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, s’est dit déterminé à achever « le plus rapidement possible » le démantèlement de la « jungle », ce campement où survivent 6.900 à 9.000 migrants selon les estimations.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Nouvelle dénonciation anonyme à l'ISPPC

Un nouveau courrier anonyme est récemment parvenu à l’administrateur général de l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Laurent Lévêque. Il y dénonce des détournements de fonds alloués par l’INAMI au sein d lire plus

Belga

26 mai 2017 Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

Pour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Mor lire plus

Belga

26 mai 2017 Temps chaud et ensoleillé ce vendredi, prémices des 30° annoncés ce week-end

Vendredi, le temps sera ensoleillé et chaud sur l’ensemble du pays, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique. Les maxima se situeront autour de 25° à la mer, entre 21° et 25° en Ardenne et autour de 26° ou 27° ailleurs. Le vent de lire plus

Belga

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/