France: Marine Le Pen veut un référendum sur l'UE si elle élue présidente

La candidate de l’extrême droite française à la présidentielle de 2017, Marine Le Pen, a réaffirmé samedi lors du lancement de sa campagne qu’elle organiserait un référendum sur l’appartenance de la France à l’Union européenne si elle est élue. Les Britanniques « ont choisi leur destin et décidé de quitter l’Union européenne. Ils ont fait le choix de l’indépendance (…) Ce référendum sur l’appartenance à l’Union européenne, je le ferai en France, car vous avez le droit à la parole », a lancé la présidente du Front national devant plus d’un demi-millier de partisans réunis à Brachay (est).
Certains membres de son parti craignent que ce soit « très compliqué » pour le Front national de se positionner vis-à-vis du discours particulièrement dur de certains candidats à la primaire de droite, comme Nicolas Sarkozy.
Marine Le Pen s’est ainsi dressée en contre-modèle de l’ancien président, le seul attaqué nommément. Elle a accusé Nicolas Sarkozy, qui « se voudrait champion médiatique de la lutte contre l’islamisme radical », d’avoir fait « allégeance au promoteur mondial du wahhabisme », le roi Salmane d’Arabie saoudite, lors d’un « déplacement secret au Maroc » début août.
Tous les sondages assurent que Marine Le Pen se qualifiera pour le second tour, comme l’avait fait son père, Jean-Marie Le Pen, en 2002.

Partager l'article

03 septembre 2016 - 20h45