facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: après le défilé du 1er mai à Paris, "Nuit debout" interrompu après des incidents

L’habituel rassemblement du mouvement citoyen « Nuit debout » sur la place de la République à Paris a été interrompu dimanche soir après des incidents impliquant de jeunes « casseurs » signalés auparavant lors du défilé du 1er mai, a constaté une journaliste de l’AFP. Ces « individus violents » ont commencé vers 22H00 à lancer des projectiles sur les policiers qui ont riposté en tirant des gaz lacrymogènes pour les disperser.
« Compte tenu des incidents, le préfet de police a demandé vers 22H30 à Nuit debout de procéder à la dispersion du rassemblement », a indiqué la préfecture à l’AFP.
Vers 23H00, 600 personnes étaient encore sur la place et les forces de l’ordre l’ont fait évacuer « après les sommations d’usage », selon la même source. Deux personnes ont été interpellées pour « outrage et rébellion ». Le calme était revenu après minuit.
Certains participants à « Nuit debout », mouvement lancé il y a tout juste un mois dans le sillage de la contestation d’un projet de réforme de la loi travail, avaient déjà quitté la place, démontant à la hâte les tentes et la sono installées en début de soirée.
Ils ont formé une chaîne humaine face aux policiers à l’entrée d’une rue adjacente, pendant que les forces de l’ordre continuaient d’essuyer quelques jets de projectiles.
Trois heures auparavant, également dans le centre de la capitale française, les derniers participants au traditionnel défilé du 1er mai avaient quitté dans un nuage de gaz lacrymogène la place de la Nation, destination finale de la manifestation. Selon la police, dix-huit personnes avaient été interpellées et deux blessés.
Lancée le 31 mars, au soir d’une manifestation contre un projet de loi réformant le droit du travail, « Nuit Debout » a très vite élargi son champ d’intervention, mais n’est jamais parvenu à attirer chaque soir plus de quelques centaines ou quelques milliers de personnes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Pamela Anderson dénonce la captivité des animaux devant un parc aquatique

L’actrice Pamela Anderson était mardi devant le parc Marineland d’Antibes, dans le sud-est de la France, pour demander « la fin de la capture et de la captivité des animaux », a-t-elle indiqué à un journaliste de l’AFP. La star américano-canadienne a ajouté qu lire plus

Belga

22 août 2017 Le diocèse de Bruges retire ses fonctions à un prêtre peu conventionnel

L’évêque de Bruges Lode Aerts a retiré ses fonctions à un prêtre de Zwevezele (section de Wingene), rapporte mardi le diocèse. Le prêtre en question, Luk Brutin, ne faisait pas l’unanimité au sein de ses paroisses. Luk Brutin a perdu lundi l’attri lire plus

Belga

22 août 2017 Aucune déclaration du ministre Crucke lors de sa visite à Liege Airport

En visite mardi matin à l’aéroport de Bierset (Liège), le nouveau ministre en charge des Aéroports wallons, Jean-Luc Crucke (MR), ne s’est exprimé que d’une manière très réservée quant à l’arrêt de la cour d’appel de Bruxell lire plus

Belga

22 août 2017 La grève se poursuit chez Swissport, malgré une première réunion

Une première entrevue entre syndicats et direction de la société de manutention de bagages Swissport n’a pas permis de mettre fin à l’arrêt de travail en cours depuis mardi 7h15. Une nouvelle réunion est prévue vers 15h, indique Sandra Langenus, du syn lire plus

Belga

22 août 2017 Le metteur en scène russe Serebrennikov arrêté pour détournement de fonds

Le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov a été arrêté mardi pour une affaire de détournement de fonds publics dénoncée par de nombreux représentants des milieux culturels européens comme une attaque contre les oeuvres parfois lire plus

Belga

22 août 2017 Attentats en Catalogne: sept blessés encore en situation critique

Quarante-six personnes blessées dans les attentats en Catalogne sont encore hospitalisées. Sept d’entre elles se trouvent toujours dans un état critique, ont indiqué mardi les autorités catalanes via Twitter. Quarante-et-une personnes encore hospitalisées, d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/