France: 300 personnes arrêtées depuis janvier en lien avec "des filières terroristes"

Près de 300 personnes ont été arrêtées en France depuis janvier pour leurs liens avec « des filières terroristes », a déclaré samedi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, louant les « résultats » obtenus par ses services face à la menace djihadiste. Deux jours après l’arrestation d’un commando de femmes djihadistes qui, selon les autorités, préparaient un nouvel attentat contre la France, le ministre a fait état de l’arrestation de « 293 individus, engagés dans des filières terroristes, depuis le début de l’année ».
« C’est autant de filières démantelées, c’est autant d’attentats évités », a-t-il dit, en marge d’un déplacement à Chateauroux (centre), sans préciser si ces interpellations avaient débouché sur des inculpations, des emprisonnements ou des remises en liberté.
« Nous sommes dans une action extrêmement intense de chaque instant pour protéger les Français et nous obtenons des résultats », a encore plaidé le ministre, alors que les mesures prises pour répondre à la menace djihadiste sont au coeur de la campagne pour la présidentielle du printemps 2017.
La France a subi depuis janvier 2015 une série d’attaques meurtrières, dont la plupart revendiquées par le groupe Etat islamique (EI), qui ont coûté la vie à près de 240 personnes et fait plusieurs centaines de blessés.

Partager l'article

10 septembre 2016 - 12h55