facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Filtre aux études de médecine: nouveau concours en fin de 1er BAC organisé dès la semaine prochaine

Alors qu’ils viennent ou sont en voie d’achever leur session d’examens de juin, tous les étudiants de première année de médecine seront soumis la semaine prochaine à une épreuve supplémentaire sous la forme d’un concours destiné à limiter le nombre d’étudiants autorisés à poursuivre ces études en Fédération Wallonie-Bruxelles. L’introduction de ce filtre aux études de médecine est la conséquence d’un décret approuvé l’an dernier déjà à l’issue d’un long bras de fer entre le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, et la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, autour du contingentement des numéros Inami. Concrètement: seuls les 605 meilleurs à ce concours seront admis en 2e année de médecine (et 89 en dentisterie) en septembre prochain.

« Il a été décidé de laisser aux étudiants une semaine entre la fin de leurs examens et ce concours pour leur permettre de s’y préparer », explique Dominique Vanpee, président du collège des doyens des facultés de médecine. Les questions ne seront pas partout les mêmes. En effet, les programmes des cours de 1er bac de médecine variant d’une université à l’autre, chaque faculté de médecine a dès lors élaboré son propre questionnaire. Chaque faculté s’est aussi vue attribuer un nombre précis d’étudiants qui pourront passer.

Qualifié par certains étudiants de « concours-boucherie », cette nouvelle épreuve sera organisée sur une seule journée à une date déterminée par chaque faculté, en trois séances de deux heures, à l’aide de questionnaires à choix multiples qui porteront sur plusieurs des matières déjà évaluées lors de la session de juin. Hormis à l’ULB où un grand nombre d’étudiants ont raté lors de la session de janvier, le nombre d’étudiants qui présenteront le concours est partout supérieur au nombre d’attestations disponibles. Certains étudiants resteront donc immanquablement sur le carreau.

Plusieurs cas de figure se présentent ici. Si l’étudiant se classe en ordre utile au concours et réussit au moins 45 crédits, il pourra accéder de plein droit en 2e année. Si l’étudiant réussit le concours, mais n’engrange pas les 45 crédits nécessaires au passage d’une année vers l’autre, il aura alors encore la session de septembre pour décrocher les crédits manquants. S’il échoue, il ne pourra logiquement pas poursuivre en 2e année.

Enfin, plus douloureux: l’étudiant qui réussit ses examens, mais pas le concours. « Celui-là aura plusieurs possibilités », détaille M. Vanpee. « Il pourra soit repasser le concours l’année suivante, soit se réorienter vers d’autres études où les crédits obtenus durant son année de médecine pourront être valorisés ». Il s’agit notamment des études en pharmacie, dans la filière biomédicale, ou en motricité.

Des discussions sont par ailleurs actuellement en cours pour que les étudiants concernés puissent également bifurquer vers des études de bio-ingénieur s’ils le souhaitent. Les résultats du concours seront connus ce 8 juillet au plus tard, les facultés de médecine devant délivrer les précieuses attestations de passage pour le 15 septembre prochain.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mars 2017 Collision entre un train et un camion à Sint-Joris-Weert, sur la ligne Ottignies-Louvain

Un train qui circulait sur la ligne 139 Ottignies-Louvain est entré en collision avec un camion samedi matin à hauteur d’un passage à niveau à Sint-Joris-Weert (Brabant flamand). Les dix-sept passagers ont dû poursuivre leur voyage en bus. Le trafic ferroviaire est lire plus

Belga

25 mars 2017 La Birmanie rejette l'enquête de l'ONU sur les exactions contre les Rohingyas

La Birmanie a rejeté samedi la décision de l’ONU d’envoyer une mission d’enquête sur les récentes exactions contre la minorité musulmane des Rohingyas imputées à l’armée, affirmant que cela ne ferait qu' »attiser » le conflit. Le Conseil des droit lire plus

Belga

25 mars 2017 Du travail au noir découvert chez un malade contrôlé sur quatre

Du travail au noir a été découvert dans un cas sur quatre lors des 1.091 contrôles ciblés réalisés l’année dernière sur cette question, indique samedi Philippe De Backer (Open Vld) dans les journaux du groupe Mediahuis. Le secrétai lire plus

Belga

25 mars 2017 Pour chaque don au Consortium 12-12, le gouvernement versera l'équivalent

Pour chaque euro qui sera versé au consortium 12-12 pour la famine dans la Corne de l’Afrique, le gouvernement s’engage à y ajouter un euro de sa poche. Le ministre chargé de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open Vld) a confirmé l’informat lire plus

Belga

25 mars 2017 Le fisc poursuit les opérateurs de paiement Worldline, Alpha Card et Ingenico

L’Inspection spéciale des impôts poursuit en justice Worldline, Alpha Card et Ingenico, le trois plus grands opérateurs de paiements du pays, car ils ne veulent pas divulguer les données des paiements réalisés par des cartes étrangères en Belgiq lire plus

Belga

25 mars 2017 Un Belge sur cinq est fiché dans la Banque nationale générale de la police

Des données portant sur 2.221.442 Belges sont encodées dans la Banque nationale générale (BNG) de la police alors qu’il y a sept ans 1.506.046 personnes y figuraient, rapporte La Dernière Heure samedi, sur base de chiffres de la police fédérale, fourn lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/