Fermeture Caterpillar Gosselies – Des sous-traitants de Caterpillar d'ores et déjà en difficultés économiques

Des sous-traitants de Caterpillar pourraient se déclarer rapidement en faillite, craint Sabrina Lossignol, permanente UBT-FGTB. Selon elle, certaines entreprises ne travaillent plus depuis le début de la semaine et sont confrontés aux limites du système de chômage économique.

C’est le cas notamment de deux sous-traitants spécialisés dans la logistique: Yusen Logistics et Eutraco Logistics. Le premier emploie 130 personnes sur le site de Caterpillar; le second, une soixantaine. Depuis le début de la semaine, la direction locale de Caterpillar leur demande de mobiliser quelques dizaines d’hommes sur le site mais ceux-ci travaillent peu. Le reste du personnel des deux sous-traitants est mis pour l’heure en chômage économique.
Les directions des deux sous-traitants craignent à terme d’être confrontées aux limites du chômage économique, un régime qui, au bout d’une période de chômage, prévoit obligatoirement une période de travail.
« Pour le personnel de ces sociétés, c’est un drame, certains travailleurs craignent de voir leur salaire descendre en-dessous du revenu minimum mensuel moyen garanti », a indiqué Sabrina Lossignol.
Les syndicats s’attellent depuis plusieurs jours à identifier l’ensemble des sous-traitants du groupe. Certaines structures ne comptent en effet qu’une poignée de travailleurs.
« La direction de Caterpillar communique en outre très peu », a indiqué Sabrina Lossignol. Selon elle, certains sous-traitants n’ont encore reçu aucune information.

Partager l'article

08 septembre 2016 - 21h35