Famine 12-12 : "Nous pouvons faire la différence"

« Nous pouvons faire la différence. Je crois très fort que nos organisations ont la capacité d’apporter des réponses concrètes », a déclaré jeudi matin Pierre Verbeeren, président du Consortium 12-12, tout juste rentré du Somaliland. L’appel aux dons lancé le 14 mars par la coupole d’organisations humanitaires pour venir en aide aux victimes de la famine au Soudan du Sud, Yémen, en Somalie et au Nigéria, a déjà permis de récolter 5.120.000 euros. Le Somaliland est une région de la Somalie particulièrement touchée par des problèmes de malnutrition, explique Pierre Verbeeren. Ce dernier y est resté six jours pour accompagner deux équipes francophones de télévision.

« Revenir de Somalie, c’est avoir vu concrètement la vulnérabilité des personnes sur place: le désert, les villages reculés,… Les éleveurs ont perdu 70% à 90% de leurs bêtes, soit l’essentiel de leur cheptel. Toute leur capacité de résistance n’existe plus à cause de la sécheresse », raconte le président du Consortium 12-12 et directeur de Médecins du Monde.

Il y aussi un « contraste entre cette vulnérabilité et l’incroyable logistique qui arrive jusque dans les villages. Cela montre bien que nous pouvons faire la différence. »

Pierre Verbeeren est également revenu sur « les chiffres affreux » de 2011, quand 258.000 personnes, dont la moitié d’enfants, étaient décédés dans la Corne de l’Afrique, malgré une précédente campagne « et un travail acharné ». « Aujourd’hui, on peut faire en sorte que ces chiffres ne soient plus jamais les mêmes. »

Le Consortium 12-12, composé de Médecins du Monde, Caritas International, Handicap International, Oxfam Solidarité, Plan Belgique et Unicef Belgique, a lancé un appel aux dons en Belgique le 14 mars dernier. Jeudi, 5.120.000 euros avaient déjà été récoltés, et « cela ne fait qu’augmenter », souligne Erik Todts, directeur du Consortium. Les dons recensés sont en moyenne supérieurs à 80 euros, et environ 30% sont réalisés en ligne. La récolte de fonds se poursuivra jusqu’au 31 décembre.

Partager l'article

06 avril 2017 - 02h15