Exposition à Madrid jusqu'au 4 septembre: le chemin noir de Picasso vers Guernica

Madrid a inauguré lundi une exposition Picasso exceptionnelle, « Pitié et terreur: le chemin vers Guernica », centrée sur son cheminement artistique jusqu’à ce qu’il peigne son chef-d’oeuvre il y a 80 ans, après le bombardement de la ville basque. L’exposition sera ouverte au public à partir de mardi et jusqu’au 4 septembre au musée national d’art moderne et contemporain Reina Sofia, qui abrite le chef-d’oeuvre depuis 25 ans. « Il n’y a aucune autre oeuvre au 20e siècle qui ait suscité autant de commentaires et d’interprétations que le Guernica », a dit lundi devant la presse Manuel Borja-Villel, le directeur du musée visité l’an dernier par 3,6 millions de personnes. Il s’agit d’éclairer le processus qui l’a conduit à « être capable de créer une telle oeuvre devenue une icône », a-t-il dit.

L’exposition réunit tout spécialement près de 180 oeuvres de Picasso, issues de la collection du Reina Sofia et de plus de 30 institutions du monde entier.

Sont ainsi exceptionnellement visibles à Madrid « Les trois danseuses » de 1925, prêté par la Tate Modern de Londres, mais aussi des oeuvres postérieures au Guernica, telle « Grand nu assis » (Femme se coiffant) de 1940, venue du MoMA de New York.

Partager l'article

03 avril 2017 - 16h55