Sur BX1 TV Maintenant : "Le Match : Rebecq – RWDM (2ème mi-temps)"

Euro 2016 – "Un match particulier pour moi"

« J’ai joué huit ans en Belgique, qui est devenue ma deuxième patrie. Ce sera à la fois particulier et agréable », a commenté samedi l’ancien défenseur d’Anderlecht Roland Juhasz, à la veille de l’affrontement entre la Hongrie et les Diables Rouges en huitième de finale de l’Euro. Juhasz, qui évolue actuellement à Videoton, a longtemps évolué avec Romelu Lukaku, qu’il affrontait tous les jours à l’entraînement à Anderlecht. A l’époque le centre-avant des Diables venait de faire son arrivée au plus haut niveau. « Il était déjà mûr et très concentré à l’époque. On va tout faire pour l’arrêter. »
Le longiligne défenseur s’attend à vivre un match difficile. « La Belgique est très forte, leurs résultats le démontrent. Quant à nous, nous avons aussi montré de quoi on était capables. Nous sommes contents d’être en huitièmes de finale, mais nous ne sommes certainement pas rassasiés. Les adversaires sont désormais de plus en plus forts, c’est un vrai défi. Nos points forts sont un bon mélange de jeunesse et d’expérience, ainsi que notre unité sur le terrain et en-dehors. »
Pour Zoltan Gera, 37 ans, l’Euro hongrois est déjà réussi. « Les Belges seront favoris, ils ont énormément progressé ces dernières années et doivent désormais être capables de gérer la pression. Il y a beaucoup d’attente autour d’eux, tandis que nous pouvons jouer de manière plus décontractée. Il s’agira peut-être de mon dernier match, mais je ne veux pas y penser. »
Le joueur de Ferencvaros devrait se retrouver dans les parages de Kevin De Bruyne dimanche. « La Belgique regorge d’énormes talents. Peu importe qui sera mon adversaire, je devrai le stopper. »

Partager l'article

25 juin 2016 - 20h15