Euro 2016 – Quatre gardes à vue et des premiers heurts entre supporters à Lille

Deux Russes et deux Ukrainiens ont été placés en garde à vue mardi soir à Lille (nord de la France), après des premiers heurts entre supporters anglais et russes, en marge de l’Euro-2016, qui n’ont pas fait de blessés, a indiqué la police. Deux Russes impliqués dans une rixe dans l’après-midi ont été placés en garde à vue, ainsi qu’un couple d’Ukrainiens pour port d’arme prohibée, a expliqué la police.
En fin d’après-midi, quelques dizaines de supporters, alcoolisés, se sont opposés sur la terrasse d’un bar face à la gare de Lille-Flandres. Certains ont lancé des bouteilles en verre, des chaises et des tables.
Des supporters russes étaient masqués et encagoulés. L’un d’entre eux portait un T-shirt emblématique des Orel Butchers, groupe affilié au Lokomotiv Moscou, des hooligans russes, avec l’inscription « Fuck Euro-2016 ».
La soirée a ensuite été « relativement calme », selon la police. Vers 21H00 GMT, les supporters se sont dispersés dans le calme, a constaté l’AFP.
Mercredi, la Russie affrontera la Slovaquie au stade Pierre-Mauroy de Lille. Le lendemain, ce sont les Anglais qui joueront contre le pays de Galles à Lens, à 35 kilomètres de distance.
La conjonction de ces deux rencontres représente un risque élevé de heurts entre supporters en marge de la compétition, trois jours après les violences à Marseille entre supporters anglais et russes, principalement.

Partager l'article

15 juin 2016 - 00h15