Entre 60.000 et 100.000 personnes ont visité le tapis de fleurs à Bruxelles

Entre 60.000 et 100.000 personnes ont visité, de vendredi à lundi, le tapis de fleurs sur la Grand-Place de Bruxelles, selon les chiffres communiqués mardi par le cabinet de l’Échevin bruxellois du Tourisme, Philippe Close. Quelque 18.000 personnes sont montées au balcon de l’hôtel de Ville pour admirer l’oeuvre éphémère. Une vingtaine de médias internationaux ont par ailleurs couvert l’événement, parmi lesquels des télévisions européennes, la BBC et de nombreux médias japonais. Au total, 1.500 seflies panoramiques ont été pris sur la Grand-Place avec le tapis de fleurs.

En raison de la grande affluence, cette initiative ouverte normalement au public entre 10h00 et 18h00 a été prolongée durant le week-end jusque 20h00. « Le tapis de fleurs a contribué à redresser l’image de Bruxelles et son économie », s’est réjoui Philippe Close. Avec un design japonais, cette 20e édition célébrait les 150 ans d’amitié belgo-japonaise, établie en 1866 par le traité d’amitié, de commerce et de navigation. Les premières fleurs sont arrivées à 03h00 du matin vendredi. Le tapis floral a ensuite été mis en place durant la matinée et finalisé peu avant 13h00. Deux années ont été nécessaires à sa préparation.

Le tapis de 75 mètres de long sur 25 mètres de large s’étendait sur une surface de plus de 1.800 m2. Il était composé de 600.000 bégonias flamands, ainsi que de dahlias, d’herbes et d’écorces de bois teintées. L’oeuvre florale est restée visible au public jusqu’au lundi 15 août 21h30. Pour son inauguration, un spectacle son et lumière sur l’opéra italien Madame Butterfly du compositeur Giacomo Puccini a eu lieu vendredi à 22h00. L’hôtel de Ville a quant à lui été décoré de fleurs façon Ikebana, un arrangement floral japonais épuré.

Partager l'article

16 août 2016 - 16h15