facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Donald Trump a ordonné une "campagne d'annihilation" des djihadistes en Irak et Syrie

L’administration Trump a ordonné une « campagne d’annihilation » des djihadistes en Irak et Syrie, pour limiter au maximum le nombre de combattants étrangers rentrant au pays, a indiqué le secrétaire américain la Défense Jim Mattis. Cette « campagne d’annihilation » signifie notamment que les forces de la coalition désormais « encerclent » les positions de l’EI avant de les attaquer, pour que les djihadistes ne puissent pas fuir et se regrouper ailleurs, a expliqué le ministre de la Défense lors d’une conférence de presse au Pentagone.
« En résumé, notre intention est que les combattants étrangers ne s’échappent pas », ou au moins que le nombre de ceux qui parviennent à fuir « soit très réduit », a déclaré M. Mattis.
« Les combattants étrangers sont une menace stratégique s’ils reviennent à Tunis, à Kuala Lumpur, à Paris, à Detroit ou ailleurs », a-t-il souligné.
Cette décision tactique d’encercler avant d’attaquer est l’une des deux initiatives prises par Donald Trump suite au plan d’accélération de la campagne contre l’EI qui lui a été remis fin février par le Pentagone, a indiqué le secrétaire à la Défense.
Selon M. Mattis, l’autre décision du président Trump a été de déléguer beaucoup plus les décisions aux chefs militaires commandant les opérations, pour raccourcir les délais de décision.
L’administration Obama était accusée de faire du « micro-management » des opérations militaires, exerçant un contrôle sur des décisions opérationnelles que les militaires estimaient être de leur ressort.
La coalition contre l’EI a montré récemment qu’elle n’hésitait pas à tirer sur des djihadistes en fuite.
La semaine dernière, elle a ainsi bombardé des combattants de l’EI qui venaient de remettre la ville et le barrage de Tabqa aux forces soutenues par la coalition menée par les Etats-Unis, les Forces démocratiques syriennes (FDS).
Ces djihadistes avaient obtenu des FDS de pouvoir s’enfuir après avoir remis leurs armes lourdes et démantelé leurs pièges explosifs.
Mais la coalition internationale a bombardé ceux qui n’avaient pas pris la précaution de s’entourer de civils dans leur fuite.
Ils « n’avaient pas noué d’accord avec nous » mais seulement avec les FDS, avait alors justifié un porte-parole de la coalition.
Selon M. Mattis, l’EI a perdu 55% du territoire qu’il détenait en Irak et Syrie, et quatre millions de personnes ont été libérées de son joug.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mai 2017 Cyberattaque globale – Des pirates liés à Pyongyang très probablement derrière WannaCry

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, est très vraisemblablement responsable de la récente cyberattaque mondiale WannaCry, a jugé Symantec, éditeur américain de logiciels anti-vi lire plus

Belga

23 mai 2017 Bahreïn: la police tire sur un sit-in de chiites, des blessés

La police bahreïnie est intervenue mardi dans le village du chef spirituel des chiites Issa Qassem et a ouvert le feu sur un sit-in de protestation, blessant plusieurs personnes, ont indiqué des témoins. Le ministère bahreïni de l’Intérieur a annoncé une lire plus

Belga

23 mai 2017 Le FMI loue les réformes grecques malgré l'échec des discussions sur la dette

Le FMI a loué mardi les réformes adoptées par la Grèce et estimé que « des progrès » avaient été faits sur l’allègement de la dette, même si les discussions lundi n’ont pas débouché sur un accord. « C’est un très lire plus

Belga

23 mai 2017 Attentat à Manchester – Trump condamne une attaque perpétrée par des "losers malfaisants"

Le président des Etats-Unis Donald Trump a vivement condamné mardi à Bethléem, en Cisjordanie occupée, l’attentat de Manchester perpétré selon lui par « des losers malfaisants ». « Tellement de jeunes gens magnifiques, vivants et aimant la vie, assassin lire plus

Belga

23 mai 2017 Publifin – Entre 250 et 300 personnes en grève devant le siège de l'intercommunale

La grève du personnel de l’intercommunale Publifin, annoncée lundi en front commun (CGSP-Admi et CSC Services Publics), a rassemblé entre 250 et 300 personnes mardi matin devant le siège social situé rue Louvrex à Liège. Sachant que le site n’est pas lire plus

Belga

23 mai 2017 Donald Trump à la rencontre d'Abbas et du vieux rêve palestinien d'indépendance

Donald Trump a effectué mardi le court déplacement de Jérusalem en Cisjordanie occupée pour rencontrer le président Mahmoud Abbas soucieux d’exposer à nouveau le rêve palestinien d’Etat indépendant à un président américain q lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/