facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Di Rupo fustige la "politique de la brutalité" et les "choix antisociaux" du gouvernement

Le président du PS, Elio Di Rupo a fustigé dimanche les priorités du gouvernement fédéral pour 2017, exposées samedi lors d’une réunion de l’exécutif au domaine de Val-Duchesse. « Le gouvernement Michel s’entête dans ses choix politiques antisociaux. Il n’a visiblement pas compris l’effet néfaste des mesures qu’il a prises depuis deux ans sur les travailleurs, les pensionnés et les allocataires », a déploré l’homme fort du parti socialiste, en faisant notamment référence au saut d’index, à l’augmentation de la TVA sur l’électricité et au recul de l’âge légal de la pension. Parmi les chantiers mis en avant samedi par le gouvernement fédéral figurent, entre autres, la réforme de l’impôt des sociétés, la modernisation du marché du travail et la réforme de la loi de 1996 sur la compétitivité, dont l’avant-projet de loi a récemment été soumis aux partenaires sociaux.
« Cet avant-projet de loi marque une nouvelle fois une allergie chronique du gouvernement Michel à la concertation sociale », estime Elio Di Rupo, selon qui le texte « prévoit de nombreuses contraintes dans la fixation de la norme salariale qui empêcheront, dans les faits, les partenaires sociaux de se concerter, que ce soit au niveau interprofessionnel ou au niveau sectoriel ».
Alors que le gouvernement veut également concrétiser les projets individualisés d’intégration sociale (PIIS) pour tout nouveau bénéficiaire d’un revenu d’intégration sociale (RIS), le PS rappelle que le RIS est « le dernier filet de sécurité » pour éviter de sombrer dans la pauvreté. « Le revenu d’intégration (ex-minimex) est et doit rester un droit inconditionnel », insiste Elio Di Rupo.
« J’ai peur que la liste des mesures du gouvernement Michel ne se traduise en liste des horreurs pour les citoyens. Monsieur Michel qualifie son gouvernement de ‘sobre’ et ‘modeste’. Pour ma part, j’ai le sentiment qu’il est ‘brutal’ et ‘anti-social' », conclut-il.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Nouvelle dénonciation anonyme à l'ISPPC

Un nouveau courrier anonyme est récemment parvenu à l’administrateur général de l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Laurent Lévêque. Il y dénonce des détournements de fonds alloués par l’INAMI au sein d lire plus

Belga

26 mai 2017 Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

Pour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Mor lire plus

Belga

26 mai 2017 Temps chaud et ensoleillé ce vendredi, prémices des 30° annoncés ce week-end

Vendredi, le temps sera ensoleillé et chaud sur l’ensemble du pays, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique. Les maxima se situeront autour de 25° à la mer, entre 21° et 25° en Ardenne et autour de 26° ou 27° ailleurs. Le vent de lire plus

Belga

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/