facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Dernier hommage à Dario Fo: des milliers de personnes chantent dans les rues de Milan

Des milliers de personnes ont défilé en chantant samedi dans les rues de Milan jusque sur la place du Dôme, où était célébrée une cérémonie laïque en dernier hommage au prix Nobel de littérature Dario Fo, décédé jeudi à 90 ans. Le cortège funéraire a quitté le Piccolo Teatro Strehler où est installé le cercueil de l’écrivain, chantant des ballades à connotation politique, rappelant l’engagement de celui qui s’est attaqué à tous les sujets politiques et sociaux, de la guerre du Vietnam à la question palestinienne en passant par l’avortement. Sous une marée de parapluies colorés, la foule s’est réunie devant la cathédrale gothique de la ville, scandant « Dario! Dario! » Son fils, Jacopo et les représentants de l’élite culturelle de la ville ont rendu un vibrant hommage à celui qui n’a jamais eu peur de fustiger le pouvoir.

Anti-clérical, engagé politiquement à l’extrême gauche, Dario Fo, qui a eu d’innombrables démêlés avec la justice de son pays et l’extrême droite, a dû attendre 1977 pour que ses pièces passent à la télévision. Mais il était l’auteur de théâtre italien le plus joué dans le monde après Goldoni. Auteur de « La mort accidentelle d’un anarchiste » et « Faut pas payer! », Dario Fo, qui appelait à la rébellion contre les puissants et les hypocrites, a obtenu le Prix Nobel de littérature en 1997. Il avait alors expliqué au jury de Stockholm que le prix revenait également à sa femme Franca Rame, décédée en 2013, avec qui il formait un couple mythique.

Tandis que la cérémonie touchait à sa fin, un groupe de musiciens à l’extérieur de la cathédrale a joué « Bella Ciao », le chant des partisans italiens pendant la Seconde Guerre mondiale. « Quand Dario Fo a reçu le Nobel, la moitié du pays – par jalousie ou pour se moquer de lui – a tenté de minimiser ce succès », a dit à des journalistes, l’écrivain et journaliste Roberto Saviano. « Ce pays est ingrat, mais une partie authentique l’a toujours protégé et écouté. Il m’a appris à ne pas être une chiffe molle, à prendre du plaisir à être un critique, et à ne pas me prendre trop au sérieux », a-t-il ajouté.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 janvier 2017 Festival de Sundance: Redford promet un "mouvement" populaire

Robert Redford a refusé de se lancer dans des commentaires sur Donald Trump à l’ouverture du festival de Sundance mais s’est dit convaincu qu’un « mouvement » populaire combattrait les coupes budgétaires promises par le nouveau président américain. L’acteur mythique lire plus

Belga

20 janvier 2017 Amnesty International demande à Trump de respecter les droits humains

Amnesty International lance une pétition demandant à Donald Trump, 45e président des États-Unis à partir de ce vendredi, de respecter les droits humains aux États-Unis et dans le monde, indique l’organisation dans un communiqué. Amnesty se joindra lire plus

Belga

20 janvier 2017 Miguel Ferrer, l'acteur de NCIS est décédé

L’acteur américain, qui incarnait Owen Granger dans la série télévisée « NCIS : Los Angeles », est décédé à l’âge de 61 ans des suites d’un cancer de la gorge, rapportent plusieurs médias américains. Fils de l’actrice e lire plus

Belga

20 janvier 2017 De Niro, Michael Moore et des milliers de New Yorkais contre Trump

De Robert de Niro à Cher en passant par Michael Moore et Alec Baldwin, une brochette de célébrités a manifesté jeudi soir avec des milliers de New-Yorkais, appelés à se mobiliser contre Donald Trump à la veille de son investiture à Washi lire plus

Belga

20 janvier 2017 Dieudonné est condamné à deux mois de prison et à une amende de 9.000 euros

La cour d’appel de Liège a confirmé vendredi matin la condamnation prononcée en première instance contre l’humoriste français Dieudonné, qui se voit infliger une peine de deux mois de prison, assortie d’une amende de 9.000 euros. Dieudonné étai lire plus

Belga

20 janvier 2017 "Tous en scène", un film d'animation en forme de juke-box

De Lady Gaga à Pavarotti, il y en a pour tous les goûts dans « Tous en scène », en salles mercredi, l’enthousiasmant dernier-né des studios Illumination-Mac Guff (« Moi, moche et méchant ») sur un concours musical aux faux airs de « The Voice ». Pour sauver son thé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/