facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Dernier hommage à Dario Fo: des milliers de personnes chantent dans les rues de Milan

Des milliers de personnes ont défilé en chantant samedi dans les rues de Milan jusque sur la place du Dôme, où était célébrée une cérémonie laïque en dernier hommage au prix Nobel de littérature Dario Fo, décédé jeudi à 90 ans. Le cortège funéraire a quitté le Piccolo Teatro Strehler où est installé le cercueil de l’écrivain, chantant des ballades à connotation politique, rappelant l’engagement de celui qui s’est attaqué à tous les sujets politiques et sociaux, de la guerre du Vietnam à la question palestinienne en passant par l’avortement. Sous une marée de parapluies colorés, la foule s’est réunie devant la cathédrale gothique de la ville, scandant « Dario! Dario! » Son fils, Jacopo et les représentants de l’élite culturelle de la ville ont rendu un vibrant hommage à celui qui n’a jamais eu peur de fustiger le pouvoir.

Anti-clérical, engagé politiquement à l’extrême gauche, Dario Fo, qui a eu d’innombrables démêlés avec la justice de son pays et l’extrême droite, a dû attendre 1977 pour que ses pièces passent à la télévision. Mais il était l’auteur de théâtre italien le plus joué dans le monde après Goldoni. Auteur de « La mort accidentelle d’un anarchiste » et « Faut pas payer! », Dario Fo, qui appelait à la rébellion contre les puissants et les hypocrites, a obtenu le Prix Nobel de littérature en 1997. Il avait alors expliqué au jury de Stockholm que le prix revenait également à sa femme Franca Rame, décédée en 2013, avec qui il formait un couple mythique.

Tandis que la cérémonie touchait à sa fin, un groupe de musiciens à l’extérieur de la cathédrale a joué « Bella Ciao », le chant des partisans italiens pendant la Seconde Guerre mondiale. « Quand Dario Fo a reçu le Nobel, la moitié du pays – par jalousie ou pour se moquer de lui – a tenté de minimiser ce succès », a dit à des journalistes, l’écrivain et journaliste Roberto Saviano. « Ce pays est ingrat, mais une partie authentique l’a toujours protégé et écouté. Il m’a appris à ne pas être une chiffe molle, à prendre du plaisir à être un critique, et à ne pas me prendre trop au sérieux », a-t-il ajouté.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

9 décembre 2016 Mission économique au Texas – Laurent est mon frère; je lui suis très attachée – la princesse Astrid

La princesse Astrid qui préside la mission économique belge au Texas a (re)dit vendredi son attachement à son frère, le prince Laurent, dont des propos tenus en début de semaine ont défrayé la chronique en Belgique et seront au centre d’un entretien q lire plus

Belga

9 décembre 2016 Une entreprise de Malines va implanter une puce sous-cutanée à ses employés

L’entreprise New Fusion, basée à Malines et spécialisée dans la technologie et le marketing digital, va implanter une puce dans la main de six de ses employés, lesquels se sont portés volontaires. La puce leur permettra, entre autres, d’ouvrir les portes de lire plus

Belga

9 décembre 2016 Pays-Bas: un "suspect terroriste" arrêté à Rotterdam avec des armes

Un « suspect terroriste » de 30 ans a été interpellé mercredi dans une habitation de Rotterdam et est « soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste », a annoncé vendredi le parquet national néerlandais. La police a saisi une kalachnikov AK lire plus

Belga

9 décembre 2016 Autriche: l'élection marathon offre le mot de l'année le plus long

L’élection présidentielle autrichienne a battu des records de durée et accouché d’un vocable à la mesure de la situation, « Bundespräsidentenstichwahlwiederholungsverschiebung », une performance sémantique de 51 lettres désignée, vendredi, m lire plus

Belga

9 décembre 2016 Le parfumeur namurois Guy Delforge fait Chevalier de l'Ordre de la Couronne

Le parfumeur namurois Guy Delforge a été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre de la Couronne, vendredi à la Parfumerie Delforge à Namur, par le ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration soci lire plus

Belga

9 décembre 2016 Des barres chocolatées sèment la discorde entre Croates et Serbes

Quelques barres de chocolat serbe offertes à des écoliers croates suscitent depuis plusieurs jours les réactions courroucées de hauts responsables des deux pays, envenimant encore les relations entre Belgrade et Zagreb. « Racisme », « Scandale des barres chocolatées », lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/