David Goffin battu en finale par Kyrgios: "difficile de le breaker"

En bonne position dans le premier set, David Goffin s’est retrouvé dos au mur face à Nick Kyrgios dans le troisième set de la finale du tournoi ATP 500 de Tokyo, Japon, dimanche. Le Liégeois, 14e mondial, a fini par craquer face au jeune Australien, 21 ans, de quatre ans son cadet, 4-6, 6-3 et 7-5, manquant d’ajouter un 3e titre ATP à son palmarès. Il n’empêche qu’en menant 4-5 dans la dernière manche et 0-30 sur le service de Kyrgios, David Goffin aura été à deux points du match. Son passing de revers aurait fait mouche s’il n’avait pas été stoppé par le filet pour obtenir 3 balles de tournoi.

« Peut-être aurais-je mené 0-40, mais à la façon dont il sert, il est toujours possible qu’il revienne », a commenté David Goffin qui se rappelait aussi que Kyrgios, auteur de 25 aces et qui a sauvé 11 balles de break sur 12 (!), était revenu à deux reprises dans le match déjà d’un 0-40 sur son service. « C’est difficile de le breaker. Il sert à 215km/h sur la ligne. J’ai essayé de prévoir de quel côté il allait servir. Mais il parvient quand même à faire un ace ou il est très difficile à retourner. J’ai fait de mon mieux, cela a marché jusqu’à 4-5 dans le dernier set. Je suis resté bien dans mon service et j’ai attendu des occasions, mais cela ne fut pas suffisant à la fin ».

« Ce fut une grande semaine pour moi », se réjouissait bien sûr Nick Kyrgios qui remporte son 3e titre ATP après des succès cette année déjà à Marseille et Atlanta. « Ce fut un match difficile parce qu’il y a eu de longs échanges. David vous fait courir et vous fait sentir le court tout de suite un peu plus grand. La façon dont j’ai pu retourner m’a donné beaucoup de possibilités. C’était un match de grande qualité, et j’ai en plus eu un peu de chance par moment », a reconnu aussi le jeune Australien.

Partager l'article

09 octobre 2016 - 11h45