facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Crise des migrants – 69 migrants secourus en mer Egée, deux passeurs présumés arrêtés par la police grecque

Un total de 69 migrants et réfugiés ont été secourus mercredi par la police portuaire grecque à bord de deux voiliers en mer Egée, le premier au large de l’île d’Ikaria et le deuxième au sud du Péloponnèse, a-t-on appris auprès des gardes-côtes. Les premiers 36 secourus au petit matin, avec l’aide de la police européenne de surveillance des frontières (Frontex), « ont été tous transférés sains et saufs à Evdilos », port d’Ikaria, a indiqué une responsable du bureau de presse des gardes-côtes. Le groupe, comptant 11 femmes et 14 enfants, avait appelé le 112, le numéro d’urgence pour toute l’UE, car « ils ne savaient où ils se trouvaient ». Les passagers, dont la nationalité n’a pas été précisée, venaient probablement des côtes proches turques, a précisé cette responsable.

Le deuxième voilier, transportant 33 personnes en sus de deux passeurs présumés qui ont été arrêtés a lui été repéré dans l’après-midi, également après un appel de détresse au 112. Le groupe a été transféré dans le port de Gythion, où la police portuaire s’employait à déterminer les nationalités des passagers et l’itinéraire du bateau, sans exclure que celui-ci se dirigeait vers l’Italie. Le verrouillage européen de la route de l’Egée, par où ont afflué en Grèce des centaines de milliers de migrants et réfugiés en 2015, et de celle des Balkans, par où la plupart d’entre eux ont alors transité vers le reste de l’Europe, a provoqué l’ouverture d’autres passages vers la Grèce et au départ de son territoire.

Dimanche, 111 migrants et réfugiés dont 27 enfants, ont ainsi été secourus au large de l’île cycladique de Milos, dans une zone de l’Egée jusque-là à l’écart des flux migratoires. Depuis la signature de l’accord UE-Turquie le 18 mars, la Grèce doit enregistrer tous les migrants et réfugiés arrivant sur ses îles, en vue de les renvoyer en Turquie. Mais le rythme de ces renvois est très lent car la majorité des arrivants ont demandé l’asile en Grèce et les autorités doivent procéder à un examen au cas par cas.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 CAN 2017 – La RD Congo bat le Maroc et prend la tête du groupe C

La RD Congo a battu le Maroc 1-0 dans le deuxième match de la première journée du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2017) lundi soir à Oyem, au Gabon. Junior Kabananga (ex-Anderlecht, Beerschot, Roulers et CS Bruges) a inscrit l’unique but du mat lire plus

Belga

16 janvier 2017 Yémen: 10.000 civils tués, selon l'ONU dont l'envoyé a rencontré le président

Le médiateur des Nations unies pour le Yémen s’est rendu lundi à Aden pour s’entretenir avec le président Abd Rabbo Mansour Hadi, au moment où l’organisation internationale a estimé que 10.000 civils avaient été tués depuis mars 2015, a lire plus

Belga

16 janvier 2017 Publifin – Claude Parmentier a reçu plus de 153.000 euros brut comme administrateur de Nethys

Claude Parmentier, chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a touché depuis le 28 juin 2013 plus de 153.000 euros brut, comme administrateur de Nethys SA (Voo, BeTV, L’Avenir…), la société opérationnelle de l’intercommunale Publifin, lire plus

Belga

16 janvier 2017 L'Arabie saoudite optimiste quant à l'arrivée de Trump

L’Arabie saoudite est « optimiste » quant à l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche et « a hâte de travailler » avec sa nouvelle administration, a assuré lundi le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel Al-Jubeir. « Lorsque nous voyons les gran lire plus

Belga

16 janvier 2017 "Troubled times", le nouveau clip anti-Trump du groupe Green Day

Le groupe de punk rock américain Green Day a relancé ses attaques lundi contre le président élu des Etats-Unis Donald Trump, avec un clip de sa chanson « Troubled Times » présageant un régime autoritaire et un pays à feu et à sang. Dévoil lire plus

Belga

16 janvier 2017 Hollande: l'UE "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire"

Le président français François Hollande a fermement répliqué lundi au président élu américain Donald Trump, qui a critiqué l’Union européenne, déclarant que celle-ci n’avait « pas besoin de conseils extérieurs pour lu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/