facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Confiscation des effets des migrants: le Danemark fait un pas en arrière

Le gouvernement du Danemark a annoncé vendredi qu’il amendait un projet de loi permettant de confisquer les effets de valeur aux migrants pour financer leur accueil, en relevant le montant des espèces qu’ils pourront conserver. Ce projet de loi prévoit la possibilité pour la police de « saisir des biens que les demandeurs d’asile apportent avec eux afin de couvrir leurs besoins en alimentation et en hébergement pendant le traitement de leur demande d’asile ».
Prévu pour un examen au Parlement à partir du 13 janvier, ce texte controversé précisait dans une première mouture que les migrants ne seraient autorisés à conserver que des biens valant 3.000 couronnes danoises (environ 400 euros).
Mais face au tollé soulevé en particulier à l’étranger, la ministre de l’Immigration et de l’intégration, Inger Støjberg, a indiqué vendredi que le montant était porté à 10.000 couronnes.
Est également ajoutée une exception pour « les effets à usage personnel comme les montres et téléphones portables » ainsi que « les effets personnels présentant une valeur affective particulière ». Cela comprend « les bagues de mariage ou de fiançailles, les portraits de famille, les médailles ou assimilés », a précisé le ministère.
Le projet défendu par le gouvernement, auquel le Parti populaire danois (DF), formation populiste anti-immigration, assure une majorité au parlement, s’inscrit dans le cadre d’un resserrement des conditions d’accueil des migrants dans le royaume scandinave, qui a reçu 21.000 demandes d’asile en 2015.
Il a provoqué l’ire de partis de gauche, d’organisations non gouvernementales, et même de syndicats de police qui l’estiment inapplicable.
« Au Danemark, si on peut se débrouiller seul, on se débrouille seul. C’est un principe qui doit s’appliquer aux demandeurs d’asile comme il s’applique aux Danois », a martelé la ministre vendredi, interrogée par l’agence de presse Ritzau.
Dans un entretien récent à l’AFP, Martin Henriksen, porte-parole de DF, reconnaissait à demi-mots que les confiscations ne suffiraient pas à financer le séjour des demandeurs d’asile. Il s’agit avant tout, selon lui, d’un « signal » destiné à les dissuader de venir au Danemark.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 L'OCAM maintient le niveau d'alerte à 3 en Belgique

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) maintient le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, a indiqué vendredi matin un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Une évaluation a ét lire plus

Belga

18 août 2017 La Commission européenne partage le deuil des Espagnols

Les drapeaux des bâtiments de la Commission européenne à Bruxelles ont été mis en berne vendredi matin après les attentats qui ont frappé la veille Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne. « Nos drapeaux à mi-mât ap lire plus

Belga

18 août 2017 En 2015, entre 120 et 139 Espagnols sont partis faire le djihad

L’Espagne comptait, en novembre 2015, entre 120 et 139 « foreign fighters » (FF), soit des terroristes partis combattre à l’étranger, selon un rapport du Centre international du contre-terrorisme de La Haye (ICCT), datant de 2016. Un nombre relativement faible par rapport à la Bel lire plus

Belga

18 août 2017 "Pas de ramifications" en France pour l'instant

Les autorités françaises n’ont pour l’instant pas décelé de « ramifications » en France des attentats qui ont frappé Barcelone et Cambrils, en Espagne, a annoncé vendredi le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb. « Nous ne croyons lire plus

Belga

18 août 2017 Au moins 24 nationalités parmi les morts et les blessés des attentats en Catalogne

Les victimes des attentats qui ont frappé jeudi Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les autorités catalanes. Une Belge fait partie des 13 personnes décédées et au moins lire plus

Belga

18 août 2017 Nouvelle évacuation de campements de migrants dans le nord de Paris

Plus d’un millier de migrants ont été évacués vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, la 35e opération du genre en deux ans dans la capitale. Dès l’aube, sous la pluie, 350 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/