facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

CETA, Caterpillar: Magnette s'entretient avec Hollande à Paris

Quelques heures après un second refus de la Wallonie au traité de libre-échange entre l’UE et le Canada (CETA), le ministre-président wallon Paul Magnette s’est entretenu avec le président français François Hollande à l’Elysée à Paris, à l’occasion d’une rencontre initialement prévue pour évoquer le dossier Caterpillar. C’est le CETA qui a toutefois été le sujet majeur de cette rencontre. « Il faut trouver des pays qui comprennent notre position et sont capables de nous soutenir », a indiqué à Belga M. Magnette, au sortir de cette rencontre. Le président français a-t-il été réceptif à ses arguments ? « J’ai eu le sentiment qu’il me comprenait, mais c’est compliqué, les pressions sont très fortes », a commenté le chef du gouvernement wallon, bien conscient que la France figure parmi les pays qui soutiennent le CETA.

Les contacts vont bon train sur une éventuelle marge de négociation qui pourrait faire évoluer le CETA avant sa signature officielle prévue le 27 octobre. Plus tôt dans la journée, M. Magnette avait confirmé que le refus wallon du CETA – en son état actuel – empêcherait la Belgique de donner son feu vert mardi prochain, lors d’un conseil des ministres de l’UE à Luxembourg.

Vendredi soir à Paris, le dirigeant wallon devait encore rencontrer des représentants du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

A ses yeux, la Wallonie (et la Fédération Wallonie-Bruxelles qui refuse aussi le CETA) n’est pas si isolée que d’aucuns tentent de le faire croire. « Au moins trois à quatre pays partagent notre position, au moins sur certains éléments », estime-t-il, refusant d’en dire plus par souci stratégique. « Non, nous ne sommes pas isolés ».

L’entretien à l’Elysée était initialement prévu dans le cadre de l’annonce de la fermeture de Caterpillar Gosselies, le géant américain du génie civil délocalisant une partie de cette production en France. « Il s’agit de se montrer unis face à Caterpillar, afin de ne pas jouer l’un contre l’autre », dit Paul Magnette. Les deux dirigeants socialistes ont notamment évoqué l’avenir de la politique industrielle en Europe et une révision de la directive Renault allant dans le sens d’une plus grande protection des travailleurs.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mai 2017 Quelque 220.000 touristes prennent le soleil à la Côte

Quelque 220.000 touristes ont rallié la Côte pour profiter du soleil et des vagues en ce jour de l’Ascension, selon l’office du tourisme de Flandre occidentale, Westtoer. Le taux d’occupation des hôtels affiche 95%. Le secteur attend un demi-million de personnes d’ici à dim lire plus

Belga

25 mai 2017 Alison Van Uytvanck avance au dernier tour des qualifications

Alison Van Uytvanck s’est qualifiée pour le troisième et dernier tour des qualifications de Roland-Garros. Van Uytvanck, 112e joueuse mondiale et neuvième tête de série des qualifications, a battu en deux sets l’Américaine Sofia Kenin (WTA 178), 6-3, 6-2, jeu lire plus

Belga

25 mai 2017 Les premières dames française et belge en vadrouille à Bruxelles

L’épouse du président français Brigitte Macron et la compagne du Premier ministre belge Amélie Derbaudrenghien ont effectué jeudi midi une escapade dans le centre de Bruxelles, a-t-on appris à bonne source. Les deux premières dames ont d’abord visit lire plus

Belga

25 mai 2017 La presse internationale prête à accueillir les dirigeants au nouveau siège de l'Otan

Des dizaines de caméras et de journalistes issus du monde entier ont pris place, jeudi vers 14h00, face à l’entrée principale des nouveaux quartiers généraux de l’Otan à Bruxelles. Les premiers chefs d’Etat et de gouvernement devaient arriver vers 14h30, sui lire plus

Belga

25 mai 2017 L'auteur était animé par un "désir de vengeance", selon un proche

L’auteur de l’attentat meurtrier de Manchester était animé par un « désir de vengeance » après qu’un ami d’origine libyenne comme lui, avait été tué en mai 2016 à Manchester, a indiqué à l’AFP un ami de la famille. Selon ce proche q lire plus

Belga

25 mai 2017 Trump rencontre Macron et loue sa "formidable victoire"

Le président américain Donald Trump a accueilli jeudi son homologue français Emmanuel Macron à l’ambassade des Etats-Unis à Bruxelles pour une première rencontre au cours de laquelle il a loué sa « formidable victoire ». Melania Trump était lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/