Bruxelles: la mini Pride a lancé le 22e Pride festival sur le thème "Asile et migration"

Plus de 200 personnes selon les organisateurs ont officiellement lancé, jeudi soir, la 22e édition du Belgian Pride Festival à l’hôtel de Ville de Bruxelles, en présence notamment du bourgmestre Yvan Mayeur et de la secrétaire d’Etat bruxelloise chargée de l’Egalité des Chances Bianca Debaets. La réception à l’hôtel de Ville a été l’occasion de rappeler les revendications portées par le slogan « Crossing Borders » de cette édition. « Lors des procédures, quand un pays n’a pas de lois claires à l’encontre de l’homosexualité ou de la trans-identité, il est souvent considéré comme un pays ‘sûr’, mais les lois ne sont pas forcément les mentalités et certains pays sans lois discriminantes établies ne sont absolument pas sûrs pour les personnes homosexuelles, trans et autres », remarque Camille Pier, porte-parole de la RainbowHouse Brussels. « L’actualité en Tchétchénie a permis de rappeler que de nombreux Etats cautionnent de graves traitements à l’encontre de la communauté LGBTQI ((Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Trans, Queer et Intersexués). Ce qui a fait très peur dans ces camps en Tchétchénie, c’est ce côté systématisé, cet aspect déshumanisant ». Samedi après-midi, au Café De Markten, des migrants issus de la communauté partageront leurs parcours dans le cadre de l’événement « Bibliothèque vivante » du Pride Festival.
Le cortège de la mini Pride a été accompagné par la fanfare du Meyboom, dans la tradition du folklore bruxellois. Un drapeau géant aux couleurs de l’arc-en-ciel a été déployé au milieu des participants. Pour l’arrêt devant le Manneken Pis, vêtu pour l’occasion du costume confectionné par le créateur français Jean-Paul Gaultier, l’eau de la fontaine a été remplacée par de la Kriek.
L’hôtel de Ville a arboré en soirée les couleurs arc-en-ciel. D’autres bâtiments font de même pour célébrer le festival, notamment pour la première fois la gare centrale. A l’initiative du ministre bruxellois Pascal Smet, une carte postale de Bruxelles « Rainbow City » a été réalisée par Visit.Brussels et un bus de la Stib a été mis en circulation sous les couleurs de la Pride. Un passage pour piétons coloré sera aménagé place Schuman et les personnages sur les feux de signalisation seront remplacés par des représentations de couples de même sexe en différents lieux de la capitale à partir du 15 mai.

Partager l'article

04 mai 2017 - 23h50